Image d'illustration.
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / myboys.me

Infarctus : les symptômes qui doivent alerter les femmes

Première cause de mortalité chez les femmes, les maladies cardiovasculaires sont responsables de 200 décès quotidiens en France. Dans 4 cas sur 5, le décès serait évitable, en connaissant mieux les signes d'alerte spécifiques aux femmes.

Dr Charlotte Tourmente
Rédigé le , mis à jour le

Douleur thoracique, épuisement, essoufflement et signes digestifs

La douleur thoracique, notamment s'il s'agit d'un étau, qui irradie dans le bras et la mâchoire, est la manifestation classique de l'infarctus. Si c'est le cas dans 80% des cas, d'après le Pr Claire Mounier Vehier," l'infarctus peut prendre la forme de symptômes trompeurs chez les femmes, cause d'un retard diagnostique". 

Le Pr Claire Mounier-Véhier, cardiologue et médecin vasculaire, a co-fondé le fonds Agir pour le cœur des femmes, pour lutter contre cette urgence médico-sociétale et sensibiliser aux signes d'alerte des maladies cardiovasculaires chez les femmes.

Attention aux facteurs de risque

La douleur peut se situer à droite, prendre une forme intermittente, associée à un sentiment d'oppression. Ou elle passe au second plan, derrière un épuisement, un essoufflement et/ou des signes digestifs. Ces symptômes peuvent revenir par intermittence ou survenir même au repos.   

"La vigilance est de mise, principalement si vous avez des facteurs de risque cardio-vasculaires, comme le tabac, le stress, la sédentarité, l'excès de cholestérol, l'hypertension, le diabète ou l'obésité", précise-t-elle. C'est une urgence majeure, nécessitant d'appeler le 15 en urgence. 

Une fatigabilité anormale à l'effort

Si depuis quelques semaines, vous avez du mal à marcher d'un pas rapide, ou à monter l'escalier, il peut s'agir d'une insuffisance cardiaque. Et ce, d'autant plus si vous avez un excès de cholestérol, êtes en surpoids, ou fumez. Consultez votre médecin pour un bilan cardio-vasculaire.   

Des palpitations

 Les palpitations peuvent traduire un dysfonctionnement du cœur, qui bat de façon anarchique, notamment le soir ou la nuit. Quand vous prenez votre pouls, au calme, les battements sont irréguliers. 

Il peut s'agir d'une fibrillation auriculaire, facteur de risque d'accident vasculaire-cérébral et majorée par le diabète, le surpoids et l'hypertension. "Ce n'est pas très grave mais si cela se reproduit régulièrement ou si une crise se prolonge, appelez le 15", précise la cardiologue. 

Une brûlure thoracique et une toux

 Une forte douleur au niveau du thorax, au repos, qui s'aggrave à l'inspiration ou lors de la toux, peut traduire une péricardite. Souvent provoquée par un virus, la douleur est alors accompagnée de fièvre et de difficulté à respirer.   

Un coup dans la poitrine

 Un coup dans la poitrine, suivi d'une pause, est souvent dû à une extrasystole, un trouble du rythme cardiaque. Impressionnante, l'extrasystole est pourtant sans gravité. Si elle se répète, il est préférable de consulter son médecin pour un bilan.   

La campagne des "Bus pour le coeur"

Afin de sensibiliser les femmes aux spécificités des maladies cardiovasculaires, Agir pour le Cœur des femmes déploie une campagne nationale, à partir du 29/09/2021. Objectifs : proposer un repérage des facteurs de risques cardio-vasculaires et remettre les femmes en situation de précarité dans un parcours de soins. 

  A écouter :  "Les femmes doivent prendre soin d'elles !