Aphtes

Ch@t du 8 février 2013 : le Dr Corinne Husson-Bui, dermatologue et spécialiste des pathologies bucales a répondu à vos questions.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les répones du Dr Corinne Husson-Bui, dermatologue, spécialiste des pathologies bucales

  • Des aphtes à répétition peuvent-ils être dus à un long traitement antibiotique ?

Non.

  • Un déficit en bactéries de la flore buccale peut-il être à l'origine d'aphtes ?

Non.

  • Je suis sujette à des aphtoses depuis l'arrêt du tabac (depuis 1996). Cela peut-il être lié ? Mon traitement Xylocaine® visqueuse.

Oui, cela est lié. La nicotine protège des aphtes. C'est le seul effet positif du tabac. Il est donc très fréquent d'avoir des poussées d'aphtes à l'arrêt du tabac.

  • J'ai de grosses poussées d'aphtes très régulièrement, presque tous les mois, mais lors de ma récente grossesse, je n'ai pas eu un seul aphte durant 9 mois. Ils sont revenus deux semaines après mon accouchement. Y-a-t il des origines hormonales ? Si c'est le cas, quel remède adopter ?

Votre cas n'est pas tout a fait habituel. Il serait intéressant d'en parler à votre gynécologue, pour chercher une pilule qui aurait un effet bénéfique.

  • J'ai parfois des petits boutons dans la bouche, gênants mais non douloureux et qui durent 1 à 2 jours, donc si j'ai bien compris ce que je prenais pour des aphtes (qui sont donc forcément douloureux) n'en sont pas, donc de quoi s'agit-il ?

Vous avez raison un aphte doit être douloureux. Pour faire un diagnostic certain, j'aurais besoin de savoir exactement à quel endroit de la muqueuse vous avez des problèmes. Le terme bouton n'est pas assez précis pour vous aider.

  • Les aphtes sont-ils contagieux ? Si oui, dans quelle mesure ? (contacts, etc. ?)

Les aphtes ne sont pas contagieux. Il existe certaines infections comme l'herpès qui sont transmissibles par contact. Il n'existe pas d'agent infectieux responsable des aphtes buccaux. Vous pouvez être tout a fait rassuré.

  • J'ai eu pendant plus de 15 jours une nécrose douloureuse au palais. Est-ce que c'était un aphte car vous n'avez pas parlé de cette région ?

Il est peu probable qu'il s'agisse d'un aphte car c'est une localisation rare de survenue des aphtes.

  • J'ai régulièrement des ulcérations sur la langue, je souhaiterais savoir pourquoi et si des remontées gastriques peuvent les provoquer ? Est-ce possible que ce soit une ulcération de l'estomac ?

Il faut déjà vérifier que vos ulcérations linguales sont bien des aphtes. Si c'était le cas le reflux gastro-oesophagien n'est pas une cause reconnue.

  • Un lichen plan c'est genre pleins d'aphtes, comment le traiter ?

Le lichen plan buccal est une maladie inflammatoire de la muqueuse buccale qui est tout à fait différente des aphtes. Même si dans les deux cas il existe des douleurs et des lésions muqueuses. Vous devez donc consulter votre dermatologue.

  • J'ai eu des aphtes pendant 25 ans, souvent 3 à la fois et quasi tout le temps. J'ai tout essayé, la seule chose que j'ai trouvée et qui fonctionne en curatif et peventif c'est fumer tabac amsterdammer. Les autres tabacs ne fonctionnaient pas. Pourquoi ?

Peut être que ce tabac contient plus de nicotine que les autres. La nicotine protège des aphtes.

  • Ma fille de 6 ans a très souvent des aphtes géants. Que faire pour la soulager ?

Vous devez consulter votre dermatologue, de préférence en poussée afin que les aphtes soient vus et reconnus. Un traitement corticoîde local peut lui être donné pour soulager la douleur. Eventuellement si les poussées sont trop douloureuses, le médecin peut prescrire 48 de corticoîde par voie générale. Lors de cette consultation, le médecin pourra aussi envisager un traitement préventif des poussées.

  • Quels sont les traitements médicamenteux qui favorisent l'apparition des aphtes (au moins 1 poussée par mois) ?

Il existe un médicament pour le coeur prescrit par les cardiologues. Le nicorandil qui peut donner des ulcérations buccales très douloureuses, comparable à des aphtes.

  • Un traitement homéopathique est-il bénéfique ?

Vous pouvez commencer par un traitement homéopathique, et si besoin en cas d'échec débuter un autre traitement.

  • Y a t-il un lien avec la maladie de Behcet ? Ma fille souffre d'aphtes buccaux et vulvaires, l'empêchant de parler et s'alimenter. Après queques temps, son medecin lui a finalement prescrit un traitement au long cours, colchimax®. Actuellement, elle a un emploi temporaire, ce qui lui fait aussi penser que le stress intervient dans le déclenchement de ces crises. Qu'en pensez vous ?

Le traitement donné par votre médecin : colchicine est tout a fait indiqué. C'est un excellent traitement positif des poussées, malgré tout le stress peut encore intervenir comme agent déclenchant.

  • J'ai de temps en temps commme une bulle remplie d'eau sous la langue près du filet et qui dure environ 48h, cela me gêne mais n'est pas douloureux. Ce n'est donc pas un aphte ? Mais c'est quoi ?

Si le contenu de la bulle est hémorragique de couleur noir, prenez vous en photo et ensuite allé consulter un ORL ou un médecin spécialisé dans la muqueuse buccale.

  • J'entretiens littéralement un aphte de stress depuis août (déménagement)... Y-a-t-il un risque de cancérisation à terme d'un aphte chronique ?

Un aphte ne devient pas un cancer. En revanche je vous conseille de vous faire examiner, surtout si vous fumez.

  • J'ai eu unun aphte carabiné en avril 2012. Depuis j'enchaine aphtes sur aphtes notamment régulièrement des aphtes dit geant. Est-ce normal ? Que puis je faire ?

Vous avez peut être un état de fatigue général qui prédispose aux aphtes. Il faut vérifier la normalité d'une prise de sang récente.

  • Durant mon cursus, on nous apprenait que les aphtes étaient multifactoriels et pouvaient également être liés à certaines bactéries. Est-ce le cas et, si l'aphte est géant, est-ce qu'il est préférable de rester uniquement sur un traitement à la cortisone dans ce cas ou bien de mettre également sous traitement antibiotique ?

Il n'est pas utile de donner un traitement antibiotique car l'aphtose buccale n'est pas une maladie infectieuse.

  • Est-ce que tous les dermatologues sont formés pour traiter les aphtes ?

Oui tous les dermatologues peuvent examiner la muqueuse buccale. Si besoin ils peuvent vous orienter vers un autre praticien.

  • Ma fille de 20 ans souffre d'aphtose chronique depuis des années. Un aphte se termine un autre arrive. Elle en adans les joues, la gorge et sur la langue. Elle est fatiguée, a des problèmes articulaires et a une thyroïdite d'Ashimoto. Aucun médecin ne prend son cas au sérieux. Que faire ?

Elle doit consulter son dermatologue qui recherchera des arguments pour une maladie de Behçet.

  • J'ai été opérée d'un cancer le 19 novembre, 7h30 d'opération, et depuis j'ai des aphtes récidivants. Est-ce dû à mon état général de grande fatigue ? Cela va t-il s'arrêter quand j'aurai récupéré ?

Oui probablement vous aurez une régression des aphtes, sous réserve que vous ne preniez pas un traitement médical qui occasionne des effets secondaires.

  • Il m'arrive de temps en temps d'avoir un petit aphte. Jusqu'à présent je me soignais avec du Pivalex®. J'ai cru comprendre qu'il était préférable de mettre un autre produit mais je n'ai pas compris le nom ?

Demandez à votre pharmacien un produit contenant de l'acide hyaluronique.

  • Je viens de découvrir ce que je suppose être un aphte sur les gencives de mon bébé de 9 mois qui fait ses dents. Il ne veut plus manger (solide ou liquide) et est très grognon. Les aphtes chez les bébés sont-ils fréquents ? Comment le soulager ?

Allez voir votre pédiatre ou votre médecin traitant afin de s'assurer que votre bébé ne fait une primo-infection herpétique, ca serait le cas si votre enfant à de lésions multiples très douloureuses avec de la fièvres. En effet les aphtes se localisent très rarement uniquement sur les gencives. En revanche la primo-infection herpétique comment par une atteinte gingivale.

  • Peut-il y avoir des rapports avec aphtes et pleurésies D, G. Thrombose veineuse et embolies bilatérales pulmonaires ?

Oui, vous devez prévenir votre médecin que vous avez des aphtes buccaux et aussi si vous avez des aphtes génitaux.

  • Il semblerait que le stress joue un rôle important dans l'appparition des aphtes. Est-ce que l'hypnose permet de les guérir ?

Pourquoi pas !

  • Se mordre l'intérieur des joues, favorise t-il les aphtes ?

Non, sauf si vous avez un terrain prédisposé à avoir des aphtes.

  • J'ai des aphtes à ne plus pouvoir parler (1 à 2 fois par an) des conjonctivites chroniques, et des problèmes articulaires. Est-ce lié ? Quel médecin dois-je consulter ? Mon optalmo m'a parlé du syndrome de Gougerot Sjögren ? Qu'en pensez-vous ?

Vous devez consulter un rhumatologue ou un médecin interniste.

  • Quels traitement efficaces pour les aphtes vaginaux ?

Votre dermatologue vous prescrira de la crème EMLA qui est un anesthésiant de contact. La aussi il est préférable de le consulter en présence d'un aphte vulvaire en poussée. En fonction de votre cas d'autre traitements pourront vous être proposés.

  • Tous les aliments que vous avez évoqué me provoquent des poussées d'aphtes mais aussi les farines pour le pain comme le pain de campagne et tous les autre pains spéciaux. Mon alimentation se restreint sérieusement. IL n'y a vraiment rien comme solution définitive ?

Vous pouvez débuter un traitement préventif des aphtes. Il en existe plusieurs en fonction de l'intensité et de la fréquence de vos poussées. Vous pourrez ainsi manger presque normalement. Pour cela vous devez consulter un médecin.

  • Suite à une prise de sang recommandée par mon médecin à cause de nombreuses aphtes que j'ai mensuellement, le resultat est : "Profil serologique temoignant d'un portage du virus HSV1. Je suis inquiet. Que me recommenderiez vous ?

90% de la population adulte est porteuse d'anticorps contre le virus de l'herpès. Ce résultat sanguin n'a aucun intérêt dans le diagnostique et le traitement des aphtes. Ce résultat veut juste dire que vous avez été en présence du virus, il ne signifie pas que vous êtes contagieux. Montrez ce résultat à votre médecin qui vous l'expliquera.

  • Les antifongiques sont-ils efficaces dans le traitements des aphtoses ?

Les antifongiques sont le traitement des candidoses buccales. Il n'interviennent donc pas dans le traitement de la douleur ou dans le traitement préventif des poussées d'aphtes. Ils peuvent être associés aux corticoides locaux ou par voie générale pour prévenir les candidoses buccales induites par ces traitements.

En savoir plus

Les aphtes sont de petits ulcères de 1 à 2 mm de diamètre qui se forment le plus souvent sur les muqueuses à l'intérieur de la bouche. On les trouve aussi au niveau de la langue, des lèvres ou des gencives mais ils peuvent aussi apparaître sur les muqueuses génitales ou encore intestinales. Le résultat est un petit cratère jaunâtre encerclé d'un halo rouge. Les aphtes ne sont ni infectieux ni contagieux et ne constituent pas une menace pour la santé, sauf quand ils sont révélateurs d'une maladie. Les facteurs qui peuvent favoriser la survenue de cette affection restent inconnues, mais il existe quand même quelques éléments déclencheurs : les plus fréquents sont une petite blessure à l’intérieur de la bouche, la fatigue physique, le stress, les allergies ou les sensibilités à des aliments, comme les agrumes, les ananas, les produits laitiers, le vinaigre...

Ils provoquent une douleur pendant au moins trois à quatre jours et récidivent fréquemment. Il existe des petits moyens pour se soulager, des gargarismes, crèmes et onguents anti-douleurs. L'homéopathie ou la phytothérapie sont aussi très employées.

En savoir plus sur Allodocteurs.fr :