Brûlures d'estomac, reflux : la pH-métrie est-elle toujours utile ?

La pH-métrie est-elle un examen utile dans le diagnostic d'un reflux gastro-oesophagien ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Jean-Marc Sabaté, gastro-entérologue :

"Tout dépend de l'âge du patient. Face à des symptômes évocateurs chez une personne dite jeune, c'est-à-dire moins de 45-50 ans, on peut donner un traitement. Les symptômes évocateurs sont notamment les remontées de liquide, l'amertume dans la bouche et les brûlures qui remontent, qui partent de la région épigastrique et qui remontent… Concernant la toux nocturne, s'il s'agit du seul symptôme, c'est moins évocateur. Si on a ces symptômes évocateurs, on peut se passer de la fibroscopie chez des patients jeunes pour donner le premier traitement.

"Chez des personnes plus âgées, à partir de 45-50 ans, on aime bien avoir d'emblée une fibroscopie pour s'assurer qu'il n'y a pas une autre pathologie. On veut ainsi s'assurer qu'il n'y a pas autre chose notamment à cause de l'âge. Et à ce moment-là, si on trouve une irritation de l'oesophage, une oesophagite, on n'a pas besoin de faire des enregistrements de l'acidité ou la pH-métrie pour confirmer le reflux. Ces examens sont plus utiles maintenant dans des cas qui ne sont pas typiques, par exemple une toux qui peut avoir bien d'autres causes sans qu'il y ait les symptômes de reflux associés ou par exemple avant une intervention chirurgicale puisqu'on veut prouver qu'il y a un reflux, ou des personnes qui bien qu'ayant pris des traitements efficaces gardent des symptômes... dans ce cas, on veut s'assurer qu'il n'y a pas autre chose."