1. / Insolite

Un foetus momifié dans le ventre depuis 60 ans !

Un fœtus momifié de deux kilos a été retrouvé dans le ventre d'une grand-mère chilienne le 19 juin dernier. La protubérance résultait en réalité d'une grossesse extra-utérine vieille de 60 ans.

Rédigé le

Un foetus momifié dans le ventre depuis 60 ans !
Le foetus momifié était âgé de plus de 60 ans (Image d'illustration)

Alors qu'elle consultait pour une fracture de la hanche, une grand-mère chilienne a découvert qu'elle portait un fœtus momifié dans son ventre. La radiographie a révélé une protubérance de près de deux kilos dans l'abdomen, datant probablement de plus de 60 ans, selon la radio chilienne Radio Bio Bio. La femme, âgée de 92 ans selon ses papiers d'identité, pourrait en réalité avoir près de 110 ans(1). Selon les médecins, le fœtus aurait migré dans l'abdomen. Hormis une sensation de grosseur depuis des décennies, la femme n'avait jamais ressenti de gêne particulière. Elle ignorait même à l'époque qu'elle était enceinte.

Il existe trois formes de lithopédion :

- le "lithopédion vrai" : le fœtus se calcifie progressivement de manière directe, sans ses "annexes fœtales" (placenta, sac amniotique, cordon ombilical) ;
- le lithokélipedion : le fœtus et les annexes subissent ensemble un processus de calcification ;
- le lithokéliphos : seules les membranes fœtales s’épaississent par une calcification progressive.

(Source : Lithopédion évoluant depuis 6 ans compliqué d’une occlusion intestinale aigüe à Madagascar, H. Rasataharifetra et coll. Med Trop 2011)

F. Gouthière

Si le cas peut paraître exceptionnel, il s'agit pourtant d'un phénomène bien connu et documenté dans la littérature scientifique : le lithopédion. Cette forme extrêmement rare de grossesse extra-utérine résulte d'une migration de l'œuf dans l'abdomen. Au lieu de se développer normalement dans l'utérus, le fœtus se loge dans le ventre. En général, le corps de la femme réussit à l'assimiler et celui-ci disparaît totalement. Mais dans certains cas, l'organisme ne l'élimine pas : le fœtus se momifie alors peu à peu. Les différentes partie de son corps, ainsi que tout ce qui l'entoure (placenta, sac amniotique, cordon ombilical) se calcifient.

Près de 300 cas de lithopédions répertoriés

Du calcium se forme alors tout autour du fœtus, à l'instar d'une membrane de protection, ce qui fait que la mère ne ressent aucun symptôme. Elle ne se rend ainsi pas compte qu'elle est porteuse d'un fœtus pétrifié, pensant avoir fait une fausse couche. Une fois le diagnostic de lithopédion posé, les médecins retirent généralement la masse. La Chilienne a quant à elle pu regagner son domicile quelques heures après son hospitalisation, sans qu'on ne l'opère, ses médecins jugeant la chirurgie trop risquée.

Détail d'un lithopédion conservé par les archives médicales militaires des États-Unis. Celui-ci est resté 55 ans dans le ventre de sa porteuse.
(Source : Otis Historical Archives of ''National Museum of Health & Medicine'' cc-by-sa)

En cinq siècles, près de 300 cas de lithopédions ont été répertoriés. Le record de longévité date de 2013, où une nonagénaire chinoise a découvert qu'elle était porteuse d'un fœtus momifié depuis 65 ans.  

---

(1) Selon la BBC, elle ne se serait faite recensée qu'à l'âge de 17 ans.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr