Incubation, contagiosité, symptômes : Omicron change-t-il la donne ?

En pleine 5e vague de Covid liée au variant Delta et face au risque d’émergence d'Omicron, des questions se posent. Quand apparaissent les premiers symptômes ? Jusqu'à quand est-on contagieux ? On vous répond.

Dr Anne Sikorav
Dr Anne Sikorav
Rédigé le
Incubation, contagiosité, symptômes : Omicron change-t-il la donne ?
© Fit Ztudio / Shutterstock

A ce jour, il est difficile de savoir ce que le nouveau variant Omicron va changer. Faut-il s'attendre à ce que la durée d’incubation du virus (période entre la contamination et l’apparition des éventuels premiers symptômes) soit modifiée ? Et la période de contagiosité sera-t-elle plus longue qu'avec le variant Delta ? Beaucoup d’incertitudes persistent, mais voici un rappel des éléments dont on dispose déjà.

Quelle est la période d’incubation du virus ?

Concernants le variants usuels, le délai d’incubation est de "trois à cinq jours en général, il peut toutefois s’étendre jusqu’à 14 jours", note le ministère de la santé.
Pour l’Institut Pasteur , les données sont similaires : "La durée de l’incubation est en moyenne de cinq jours, avec des extrêmes de deux à 12 jours, ce qui justifie la période de quarantaine de 14 jours".

On attend les données pour Omicron. Mais pour le Dr Benjamin Davido, infectiologue et directeur médical référent Covid-19 à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine), le délai d'incubation d’Omicron "ne devrait pas être modifié par à rapport à celui des autres variants. Je n’ai pas cette notion", explique-t-il.   

Quand apparaissent les premiers symptômes ?

Les premiers symptômes éventuels apparaissent trois à cinq jours en moyenne après une contamination aux différents variants du coronavirus. 
L'installation des symptômes se fait progressivement sur plusieurs jours : "Les premiers symptômes sont peu spécifiques : maux de tête, douleurs musculaires, fatigue. La fièvre et les signes respiratoires arrivent secondairement, souvent deux ou trois jours après les premiers symptômes"  rappelle l’Institut Pasteur. 

Les premières données connues pour Omicron laissent à penser qu'il entraînerait le même schéma de symptômes que les autres variants. Mais ici encore, il faut attendre davantage de données pour en être certain.

Quand devient-on contagieux ?

"La contagiosité débute en moyenne deux jours avant l’apparition des symptômes et jusqu'à sept à 10 jours après le début des symptômes", note l’Institut Pasteur.  
Des données confirmées par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) :  "D’après les données de laboratoire, c’est surtout 48 heures avant l’apparition des premiers symptômes et au tout début de la maladie que les personnes infectées sont les plus contagieuses ." Et les personnes qui développent une forme grave de la maladie peuvent être contagieuses plus longtemps, ajoute l'instance.

Pour le variant Delta, la contagiosité est très importante en particulier lors de la période "pré symptomatique" : la quantité de virus serait 1000 fois supérieure au premier jour de positivité d’un test par rapport aux souches initiales, selon une étude publiée dans la revue Nature. 

Concernant Omicron, là encore, les données sont en attente. Pour le Dr Benjamin Davido, "la période de contagiosité ne devrait pas non plus différer" de celles des autres variants. 

Ce qui est en jeu, c’ est surtout l’augmentation de la transmissibilité du virus  : 

"Plus le virus va muter , plus l’accrochage et l’entrée dans la cellule se fera facilement et le virus sera plus infestant… c’est comme une clé qui va entrer dans la serrure sans forcer … et avec moins de particules virales, on va avoir plus plus de risques d’être infecté" - Dr Benjamin Davido


Et encore une fois, attention aux personnes asymptomatiques, qui sont contagieuses, même en l’absence de symptômes ! Les données restent incertaines  : "Même si quelqu’un qui ne développe jamais de symptômes peut transmettre le virus à autrui, on ne sait pas encore très bien dans quelle mesure cela se produit. Des recherches plus approfondies sont nécessaires dans ce domaine", explique l’OMS.

Combien de temps reste-t-on contagieux ?

Une personne contaminée n’est a priori plus contagieuse 10 jours après les premiers symptômes.

En cas d’infection Covid, "un isolement de 10 jours à compter des premiers symptômes" est ainsi préconisé par l’Assurance Maladie. Chez les personnes infectées et asymptomatiques, l’isolement de 10 jours débute à partir du jour du prélèvement positif. 

Pour les cas contacts de patients infectés par le variant Omicron, les recommandations sont modifiées, comme l'explique l’Assurance Maladie. Car le rythme rapide de propagation d'Omicron suggère qu'il se transmet plus facilement que les autres variants. Un isolement est donc préconisé, pour tous les cas contacts, même ceux vaccinés : "isolement obligatoire des cas contact d’une personne contaminée par le nouveau variant Omicron...pour sept jours (ou 17 jours si vous partagez son domicile), et ce même si vous êtes totalement vacciné"

Le Conseil scientifique a alerté le 13 décembre contre le risque de "croissance rapide en France" du variant Omicron, dont l'impact pourrait se faire sentir "dans les semaines qui viennent". Même si ses nombreuses incertitudes planent encore sur sa dangerosité, le Dr Benjamin Davido rappelle : "Souvent on l'oublie, mais le bon sens l'emporte : avant d'être atteint du variant, on est atteint du covid", et "cela ne va pas changer notre stratégie".

Magazine de la santé

A lire aussi : Omicron vs Delta : quelles différences opposent les deux variants du Covid ?

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !