1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse
  3. / IVG

L'IVG gratuite pour toutes

L'interruption volontaire de grossesse remboursée à 100% : François Hollande l'avait promis durant la campagne électorale de 2012. La mesure devrait désormais figurer dans la loi de financement de la sécurité sociale.

Rédigé le , mis à jour le

L'IVG gratuite pour toutes

Maya Surduts
Coordination des associations pour le droit à l'avortement et la contraception (Cadac)
Invitée du "Magazine de la santé", sur France 5, le 1er octobre 2012

Jusqu'à présent, l'avortement était pris en charge à 70 ou 80 % par l'Assurance-maladie, le reste était aux frais des patientes. Seules les bénéficiaires de la Couverture maladie universelle (CMU) étaient intégralement remboursées.

Si la nouvelle disposition entre en vigueur, l'interruption médicale de grossesse deviendra gratuite pour toutes, "c'est très important" s'enthousiasme Maya Surduts, membre de la Cadac. Mais le combat des associations de défense des droits de femmes est loin d'être terminé. "Tout n'est pas réglé, l'IVG reste un acte à part. Dans la loi il est toujours indiqué comme un acte à effectuer quand la patiente est en état de détresse. La société a du mal à reconnaître le droit des des femmes à faire un choix", précise-t-elle.

De plus, en 10 ans, de nombreux centres IVG ont dû fermer leurs portes, quant aux médecins, ils sont de moins en moins nombreux à pratiquer l'avortement.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :