Comment mesure-t-on la douleur ?

Personne ne ressent la douleur de la même manière, et cela n’a rien à voir avec le fait d’être douillet ou très courageux. Même si la douleur est subjective, il existe une échelle des douleurs. Minute Docteur vous explique comment ça marche.

Setti Dali
Rédigé le
Minute docteur : peut-on mesurer la douleur ?
Minute docteur : peut-on mesurer la douleur ?  —  Le Mag de la Santé - France 5

Si vous vous cognez le petit orteil contre le bout de la table, peut-être que vous allez souffrir le martyre alors que votre voisin ne ressentirait rien du tout à votre place !

Personne ne ressent la douleur de la même manière, et cela n’a rien à voir avec le fait d’être douillet ou très courageux.   

Douleur : une perception et une sensation

La douleur dépend de deux choses, la perception, et la sensation. Vous percevez tous les phénomènes sensoriels par un signal électrique envoyé à vos neurones. En revanche, la sensation dépend de l’interprétation que fait votre cerveau de ce signal électrique. 

De nombreux facteurs entrent en compte, l’âge, l’état de santé de l’individu ou encore son environnement. Une même blessure peut donc être ressentie de manière très différente selon les personnes.

Si, pendant longtemps, les médecins se préoccupaient peu de la douleur de leurs patients, aujourd’hui elle est un indice essentiel pour établir le bon diagnostic. Il a donc fallu trouver des moyens objectifs de mesurer la douleur.

Une évaluation de la douleur

L’outil le plus utilisé est l’échelle quantitative. Il est demandé au patient d’évaluer lui-même sa douleur, sur une échelle de 0, absence totale de douleur, à 10, pire douleur imaginable. Les services de santé britanniques sont d’ailleurs allés jusqu’à établir un top 10 des pires douleurs en se basant sur cette échelle.

L'épaule gelée, une contraction très intense de l’épaule se trouve en troisième position. Le zona, est lui, sur la deuxième place du podium, et en premier se trouve l’algie vasculaire de la face ! 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !