Comment l’insuline a-t-elle été inventée ?

Des millions de malades dans le monde entier peuvent réguler leur glycémie grâce à l’insuline. Sa découverte, il y a tout juste un siècle, est une avancée médicale majeure.

Camille Leclercq
Rédigé le

Dans les années 20, au Canada, les stars de cette histoire sont le docteur Frederick Banting, un jeune chirurgien et le meilleur ami de l’homme, le chien. 

Frederick Banting découvre l'insuline

À l’époque, naître avec un diabète, c’est être condamné à mort, aucun traitement n’existe. Les scientifiques suspectent pourtant depuis une cinquantaine d’années le pancréas de produire une substance capable de réguler la glycémie.

Frederick Banting va réussir à isoler cette substance. En 1921, il se lance dans une expérience. 

Des chiens passent de la rue à son laboratoire. Il leur ligature le canal du pancréas, broie la glande atrophiée dans un mortier, la fait refroidir et filtre le mélange pour obtenir une solution liquide.  
 
Il injecte cet élixir sous la peau d’une chienne diabétique... Ça marche, sa glycémie baisse, elle revit.

L’insuline : traitement quotidien du diabète

Banting continue les recherches, purifie son remède. En 1922, c’est le miracle. Après deux injections, Léonard Thompson, un adolescent diabétique dans le coma guérit. 

L’insuline est ensuite produite en masse dès 1923. L’année où Frederick Banting décroche le Prix Nobel de médecine à seulement 32 ans. 

A lire aussi : L'insuline fête ses 100 ans