1. / Bien-être - Psycho
  2. / Psycho

En quoi consiste la psychogénéalogie ?

Notre passé a un impact sur notre vie, sur notre présent. Et si nous étions aussi tributaires de l'histoire de nos propres parents, de nos grands-parents, et même de plus loin ? C'est l'hypothèse de la psychogénéalogie. Née il y a une quarantaine d'années, cette thérapie explore le passé des ascendants avec leurs patients.

Rédigé le

En quoi consiste la psychogénéalogie ?

Peut-être connaissez-vous ce sentiment : un mal-être, diffus, un peu sournois mais sans réelle cause, des idées noires sans raison précise, un manque de confiance en soi alors que tout nous sourit... C'est peut-être que votre passé est encore trop présent. Cela peut être un événement enfoui, vécu pendant l'enfance : une maltraitance physique ou psychologique même diffuse comme la négligence... Des traumatismes qui font des dégâts considérables sur le développement des enfants et qui impactent ultérieurement la vie d'adulte.

Certaines personnes décident parfois de remuer ciel et terre pour comprendre l'origine de leur mal-être, même à remonter le temps avec la psychogénéalogie. Cette thérapie consiste à rechercher dans le vécu, dans le passé de nos ancêtres, les sources de notre mal-être : troubles psychologiques, traumatismes...

Nos ancêtres ont-ils une influence sur notre vie ?

Lors des séances de psychogénéalogie, l'arbre généalogique se trouve au coeur de la thérapie. Les participants remontent petit à petit dans leur passé et des liens parfois inattendus font surface. Selon l'hypothèse formulée par les psychogénéalogistes, nous sommes conditionnés et déterminés par l'histoire de nos aïeux : "La psychogénéalogie agit un peu comme l'hérédité génétique (…) Nous héritons de l'inconscient de nos ascendants, c'est ce que l'on appelle la transmission transgénérationnelle. Notre réservoir inconscient est empli successivement, maillon par maillon, des inconscients de nos ascendants", explique Michèle Bromet-Camou, psychologue clinicienne.

Sommes-nous conditionnés inconsciemment par le comportement de nos ancêtres ? Aujourd'hui, il n'existe pas de preuves formelles ou scientifiques. La pratique de la psychogénéalogie est d'abord basée sur l'observation.