1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé

Quels sont les risques liés à l'utilisation de produits ménagers ?

Comment repérer les substances toxiques et que risque-t-on quand on s'y expose ? Je suis femme de ménage, tous les jours j'ai l'impression de me tuer à petit feu, que puis-je faire ? Les professionnels qui utilisent quotidiennement des produits d'entretien sont-ils des populations particulièrement à risque pour l'asthme par exemple ?

Rédigé le , mis à jour le

Quels sont les risques liés à l'utilisation de produits ménagers ?

Les réponses avec le Dr Marie-Noëlle Crépy, dermatologue, avec le Dr Antoine Villa, toxicologue :

"Tout peut être toxique. Cela va souvent dépendre des quantités mises en œuvre. Pour les produits à usage domestique, on peut avoir différents produits utilisés dans différentes pièces. Par exemple, des produits corrosifs vont être utilisés pour déboucher les canalisations, on est alors face à des produits extrêmement dangereux puisqu'on a souvent de la soude caustique, de l'hydroxyde de sodium à l'intérieur, quelques fois des acides forts. Ces produits peuvent occasionner des brûlures graves. Des brûlures par contact direct : si vous recevez par exemple un déboucheur de canalisations sur les mains, il va falloir se décontaminer immédiatement. S'il y a un retard à la décontamination, on risque des brûlures de degrés quelques fois élevés (deuxième, troisième degré). D'autres produits sont moins dangereux. Ce sont des produits pour nettoyer la vaisselle dans le lave-vaisselle, qui sont des produits basiques pour enlever le gras de la vaisselle, qui peuvent occasionner des brûlures lorsqu'ils sont ingérés par des enfants. Les produits pour laver la vaisselle à la main vont créer moins de problèmes. Ce sont des produits seulement irritants et moussants.

"Certains produits peuvent générer des gaz notamment lors de mélange. L'accident le plus fréquent auquel nous sommes confrontés, c'est le mélange d'eau de Javel avec un détartrant WC par exemple. Nous avons un mélange d'hypochlorite de sodium avec un acide la plupart du temps. Et dans ce cas, on dégage du chlore. Et le chlore est un gaz extrêmement irritant pour l'arbre respiratoire et régulièrement on a des personnes, qui après inhalation de ce gaz, nous appellent en toussant, en ayant une gêne respiratoire, en sifflant lorsqu'elles respirent parce qu'elles se sont fortement irritées l'arbre respiratoire.

"Les professionnels qui utilisent quotidiennement des produits d'entretien sont effectivement des populations à risque. Les personnes qui nous appellent le plus souvent sont des asthmatiques qui ont mélangé ces produits. Mais les non asthmatiques peuvent être symptomatiques également."

"Le personnel de nettoyage est un secteur très à risque de dermatite de contact professionnelle. Il faut différencier au niveau de la peau les réactions aiguës avec des produits très acides ou très basiques. On voit surtout chez le personnel de nettoyage qui a quand même l'habitude, des lésions chroniques. Les personnes sont exposées de manière chronique à des irritants plutôt faibles et ils peuvent développer une dermatite de contact d'irritation. Et par la suite, parce qu'on dit classiquement que l'irritation fait le lit de l'allergie, sur cette peau irritée il y a le développement d'une sensibilisation."