1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Pesticides

Jardiner sans pesticides

Sur les 17 millions de jardiniers amateurs français, 20% considèrent que les pesticides sont sans danger pour la santé. Pourtant des liens existent entre l'utilisation de ces produits toxiques et le déclenchement de certaines maladies. Voici donc quelques conseils pour avoir un jardin écolo.

Rédigé le , mis à jour le

Jardiner sans pesticides
Jardiner sans pesticides
Sommaire

Trucs et astuces pour jardiner sans pesticides

Erratum : pour planter de l'ail, il faut planter les gousses une par une et non la tête de l'ail en entier.

L'association de certaines plantes permet d'éloigner les nuisibles de votre potager : 

  • L'ail éloigne les insectes en général et s'accorde bien avec les fraises, les betteraves, les carottes ou encore les tomates.
  • Le cerfeuil réduit l'invasion de limaces et les plantes aromatiques, en général, dégagent des odeurs qui éloignent la plupart des insectes nuisibles.
  • Pour éloigner la mouche de la carotte, principal ennemi de la carotte, une rangée de poireaux ou d'oignons sera efficace.
  • Plantés en bordure de jardins, les oeillets d'Inde éloignent la plupart des insectes nuisibles.

Lutte biologique : insectes auxiliaires, les alliés du jardinier

La lutte biologique constitue une bonne alternative aux pesticides chimiques.

La France est le troisième consommateur mondial de pesticides et le premier consommateur européen. Et les risques sanitaires liés à cette utilisation sont aujourd'hui encore mal évalués.

Toxiques et nocifs pour la santé humaine. Pour tenter de réduire la présence de ces produits chimiques dans nos cultures, des équipes de l'université François Rabelais de Tours travaillent depuis plusieurs années sur un principe appelé "la lutte biologique". Ou comment combattre les insectes ravageurs avec les propres armes de la nature.

Jardinage : réduire l'usage des pesticides

Pour protéger leurs plantes des maladies, des parasites et des herbes indésirables, de nombreux jardiniers utilisent des pesticides. Ces pesticides répandus dans les jardins particuliers représentent 6% des substances actives phytosanitaires utilisées en France. Il s'agit le plus souvent de produits chimiques de synthèse, toxiques pour l'homme et pour l'environnement. Mais réduire leur usage dans le jardin, c'est possible.

Pour certains passionnés de jardinage, lever le pied sur les produits phytosanitaires est une priorité. Depuis 2010, un collectif sensibilise les amateurs. "L'objectif est de toucher un public le plus large possible car il y a près de 17 millions de jardiniers amateurs en France, pour que ces amateurs soient informés sur les risques liés à l'utilisation de pesticides et pour leur faire changer leur pratique", explique Hannah Surmely, chef de mission du projet "Jardiner Autrement".

Réduire l'utilisation de pesticides en jardinant, c'est possible. Pour pratiquer un jardinage raisonné, tout repose sur une bonne connaissance de la biodiversité. Et une des techniques pour lutter contre les insectes sans insecticides est l'association des cultures. Il existe d'autres alternatives aux produits de traitement surprenantes comme la cendre… 

S'il y a une chose dont les jardiniers se passeraient bien, c'est le désherbage. Pour éviter cette corvée, la plupart utilise des herbicides mais il existe aussi des astuces naturelles comme la technique du tapis.

Avec de la patience et de l'observation, on peut donc jardiner efficacement sans pesticides. Moins toxique pour l'environnement et pour la santé du jardinier et de son entourage, cette démarche est aussi plus économique. Vous pouvez trouver d'autres solutions pour jardiner sans pesticides sur le site Jardiner Autrement.