Certaines substances contenues dans les vaccins sont-elles dangereuses ?

Ma fille de 9 mois n'est pas vaccinée. Certaines substances contenues dans les vaccins me font peur, que faire ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Odile Launay, infectiologue, et le Pr François Lemoine, immunologiste :

"Dans les vaccins, il y a des substances actives qui sont des antigènes qui ont pour objectif de stimuler l'immunité et d'assurer une protection. On arrive à protéger les jeunes enfants comme des infections qui sont potentiellement très sévères comme les infections par le pneumocoque ou les infections par haemophilus qui peuvent donner des pneumopathies ou des méningites. J'encourage donc vivement les parents à faire vacciner leurs enfants.

"Cette maman doit sûrement parler de l'aluminium. Pour permettre aux antigènes vaccinaux d'induire une réponse immunitaire, nous sommes obligés dans la quasi totalité des vaccins d'ajouter un adjuvant qui est en fait une substance qui permet au système immunitaire de pouvoir répondre de façon suffisante. Cela stimule le système immunitaire et le rend plus efficace.

"Il y a deux grandes catégories de vaccins. Il y a des vaccins vivants atténués où l'on prend le virus et on atténue sa capacité à se multiplier mais il garde tout de même une capacité à se multiplier. Ce vaccin n'a pas besoin d'adjuvant. En revanche, tous les autres vaccins qui ne comportent pas d'agent infectieux vivant, les vaccins tués, nous sommes obligés d'adjoindre un adjuvant. Et tous ces vaccins comportent de l'aluminium."

"Concernant les dangers de l'aluminium, il faut rappeler que depuis la mise en place des vaccinations, des millions de personnes ont été sauvées. Aujourd'hui toutes les études qui ont été faites sérieuses et comparatives ont montré qu'il n'y avait aucun risque. Il n'y a pas de fréquence plus importante de sclérose en plaques chez les personnes qui ont été vaccinées pour le vaccin contre l'hépatite B que chez les personnes qui n'ont pas été vaccinées. Il n'y a pas du tout d'augmentation de fréquence."

En savoir plus sur la vaccination

Dossier :

Questions/Réponses :