Alzheimer : comment protéger son cerveau ?

Environ 1 million de Français vivent avec la maladie d’Alzheimer. Aucun traitement n’est encore satisfaisant. Heureusement, des études prouvent qu’il est possible de limiter les risques de développer la maladie.

Clémentine Brault
Rédigé le
Minute docteur : Alzheimer, comment protéger son cerveau ?
Minute docteur : Alzheimer, comment protéger son cerveau ?  —  Le Mag de la Santé - France 5

Le cerveau est un organe qui agit comme un muscle : plus il est stimulé, mieux il fonctionne. Et plus il reçoit du bon carburant, mieux la machine tourne. C’est ce que confirme une étude de l’Université de Californie, publiée en 2020.

L'hygiène de vie joue un rôle majeur

Un mode de vie sain peut réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer, grâce notamment à une activité physique régulière. Lors d’un effort, le débit cardiaque s'intensifie, ce qui permet une meilleure circulation du sang, une meilleure oxygénation du cerveau et un meilleur fonctionnement des neurones. 

L'assiette peut aussi être un bouclier contre le déclin cognitif. Il est recommandé de manger équilibré et de privilégier les aliments riches en oméga-3, comme la noix ou le poisson. Ils ont un rôle protecteur pour notre cerveau et favorisent l’apprentissage. D’où la célèbre formule "le poisson, c’est bon pour la mémoire".

Des activités pour freiner l'évolution

Avoir un métier stimulant et une vie sociale active peuvent également freiner l’apparition des premiers symptômes et leur sévérité. Mais muscler quotidiennement votre cerveau reste votre meilleur allié.

Alors continuez d’apprendre, favorisez les jeux cérébraux et travaillez un aspect que vous ne maîtrisez pas. Si vous êtes droitier, prenez ainsi l'habitude de vous brosser les dents de la main gauche. Cela demandera plus d’efforts, mais votre cerveau vous dira merci.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !