Un an de prison pour des fesses en béton

Un faux chirurgien esthétique américain qui injectait du ciment et de la colle dans les fesses de ses "patientes" pour que leur derrière ait un aspect rebondi a été condamné, le 25 octobre 2013, à un an de prison en Floride.

Rédigé le

Un an de prison pour des fesses en béton
Le faux chirurgien Oneal Ron Morris (Source: Miami Gardens Police Departement)

Condamné le 25 octobre 2013 à un an de prison, Oneal Ron Morris, 32 ans, avait plaidé coupable d'exercice illégal de la médecine. Le faux chirurgien devra prochainement répondre devant la justice de la mort d'une de ses patientes.

Le parquet n'a jamais vraiment pu déterminer de quoi se composait la substance que Morris administrait dans les fesses, les joues et les lèvres de ses clients, pour la plupart transgenres.

Après un an de recherche, la police de Miami avait retrouvé sa trace en 2011 sur les indications d'un ancien patient hospitalisé pour une infection généralisée. Cette personne avait subi plusieurs injections du "docteur" Morris en mai 2010.

Les médecins avaient découvert que Morris lui avait injecté de la colle, de l'huile et du ciment pour augmenter le volume de ses fesses. Selon les enquêteurs, Morris officiait clandestinement dans des chambres d'hôtel ou, dans le sud de la Floride, chez ses "patientes" qui souhaitaient augmenter la taille de leurs postérieurs, lèvres ou joues.

Le faux médecin s'était infligé à elle-même ces traitements, arborant des courbes plus que généreuses (voir photo).