Troubles bipolaires : comment faire le diagnostic ?

Comment faire le diagnostic ?

Rédigé le , mis à jour le

Troubles bipolaires : comment faire le diagnostic ?

Les réponses du Dr Christian Gay, psychiatre :

"La symptomatologie dépressive est particulière puisque très souvent il y a une hypersomnie. On dort beaucoup. Alors que l'on ne dort pas trop dans les phases dépressives classiques. Et on mange beaucoup. Il y a des phénomènes d'hyperphagie. On est dans un grand état de fatigue comme anesthésié. La symptomatologie est donc très particulière. Ensuite, il est important de rechercher dans la famille l'existence d'antécédent similaire, de troubles de l'humeur avec des périodes de haut et de bas.

"C'est loin d'être évident parce que très souvent, ça passe inaperçu. Ces pathologies ont été cachées, et n'ont pas été acceptées. Dans ce cas, ce n'est pas simple. On va aussi essayer d'explorer les troubles associés. Très souvent, ils peuvent nous orienter. Il peut s'agir de troubles anxieux, des troubles de conduite alimentaire, des addictions… qui sont très souvent associés aux troubles bipolaires."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses  :

  • J'ai été diagnostiquée bipolaire et ne me suis pas encore décidée à suivre le traitement. Quels risques est-ce que je prends ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Comment faire prendre conscience à quelqu'un qu'il est bipolaire ? S'il ne l'accepte pas, peut-on le forcer à consulter un psychiatre ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Est-il vrai que l'on naît bipolaire et que les troubles n'apparaissent que suite à des phénomènes importants de la vie ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Christian Gay, psychiatre

Sponsorisé par Ligatus