Pays-Bas : ces malades psychiatriques qui choisissent l'euthanasie

Alors que la France est en plein débat sur la fin de vie, aux Pays-Bas, l'euthanasie et le suicide assisté sont autorisés depuis déjà treize ans. Au-delà des pathologies sommatiques, les patients atteints de maladies psychiatriques peuvent aussi demander de mettre fin à leur vie.

Rédigé le

Pays-Bas : ces malades psychiatriques qui choisissent l'euthanasie

Aux Pays-Bas, la loi autorise l'euthanasie pour les personnes atteintes d'une maladie incurable, qui n'ont plus d'option thérapeutique et dont les souffrances sont insupportables. Les maladies psychiatriques entrent dans cette catégorie.

Quand un patient n'a pas pu se faire aider par son médecin, il peut faire appel à la clinique de fin de vie pour étudier sa demande. Une équipe mobile, avec un médecin et une infirmière, se rend alors à son domicile pour étudier sa demande. 

VOIR AUSSI :