Pas (ou peu) de lutte anti-tabac dans les pays en développement

De nouvelles estimations révèlent l'énormité de la consommation mondiale de tabac, en constante augmentation dans les pays en voie de développement, où la prévention et les lois anti-tabac peinent à s'affirmer. Cette étude, publiée dans la revue médicale britannique The Lancet, pointe également une augmentation préoccupante du tabagisme féminin.

Rédigé le

Pas (ou peu) de lutte anti-tabac dans les pays en développement
Pas (ou peu) de lutte anti-tabac dans les pays en développement

L'étude conduite dans 16 pays représentant plus de 3 milliards d'habitants montre que 48,6 % des hommes et 11,3 % des femmes sont des consommateurs de tabac.

Le nombre de consommateurs est ainsi évalué dans ces pays à environ 852 millions - 661 millions de fumeurs (cigarettes, bidis, narguilé...) et 247 millions d'usagers de tabac sans fumée (tabac à chiquer, à priser...) - par les auteurs de l'étude.

L'étude, baptisée GATS (Global Adult Tobacco Survey), a englobé les données portant sur des personnes âgées de plus de 15 ans de 16 pays (Bangladesh, Brésil, Chine, Egypte, Inde, Mexique, Philippines, Pologne, Royaume-Uni, Russie, Thaïlande, Turquie, Ukraine, Uruguay, Vietnam et les Etats-Unis) de 2008 à 2010.

Avec une estimation de 301 millions d'usagers du tabac, la Chine compte plus de consommateurs de tabac qu'aucun autre pays, suivie de près par l'Inde avec près de 275 millions de consommateurs, selon l'étude dirigée par Gary Giovino (Université de Buffalo, Etat de New York).

Dans ces pays, la majorité des consommateurs de tabac fument des cigarettes manufacturées (64 %), même si l'usage de produits du tabac sans fumée (tabac à chiquer...) est particulièrement courant en Inde (206 millions d'utilisateurs) et au Bangladesh. Environ 52 % des cancers de la cavité buccale en Inde sont attribués à des produits du tabac sans fumée, notent les auteurs.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en 2030, si aucune action de prévention n'est menée, le nombre de victimes du tabac dans les pays en voie de développement pourrait atteindre 70 % du nombre total des victimes à l'échelle mondiale.

Les spécialistes de santé publique déplorent le sous-investissement dans la lutte anti-tabac dans la plupart de ces pays. Dans les pays à faibles revenus, pour 9 100 dollars US perçus en taxes sur le tabac, un seul est dépensé pour la lutte anti-tabac, souligne ainsi un éditorial.

Enfin, si dans l'ensemble le tabagisme est plus souvent masculin, sa fréquence chez les femmes varie grandement de 0,5 % en Egypte à 24,4 % en Pologne. Ces proportions étant de 21 % au Royaume-Uni et de 16 % aux Etats-Unis.

Source : "Tobacco use in 3 billion individuals from 16 countries: an analysis of nationally representative cross-sectional household surveys", The Lancet, Volume 380, Issue 9842, Pages 668 - 679, 18 August 2012, doi:10.1016/S0140-6736(12)61085-X

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus