Marisol Touraine se prononce contre la e-cigarette dans les lieux publics

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé son intention d'interdire la cigarette électronique dans les lieux publics et aux moins de 18 ans, lors d'un entretien sur France Info, vendredi 31 mai 2013.

Rédigé le

Marisol Touraine se prononce contre la e-cigarette dans les lieux publics
Marisol Touraine se prononce contre la e-cigarette dans les lieux publics

"Nous voulons appliquer à la cigarette électronique les mêmes mesures qu'au tabac", a déclaré Marisol Touraine au micro de France Info, précisant que parmi celles-ci figurerait aussi l'interdiction de la publicité pour la cigarette électronique.

Cette décision fait suite à la remise d'un rapport réalisé par un groupe d'experts rassemblés autour du Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue et président de l'Office français de prévention du tabagisme, sur les effets de la cigarette électronique. Ce rapport préconise un encadrement strict de la e-cigarette, avec en particulier l'interdiction de vapoter dans les lieux publics, "pas au nom d'un problème de santé mais pour l'exemplarité, car elle peut inciter à fumer".

Selon le pneumologue, la cigarette électronique "semble être un bon produit pour sortir du tabac, pour fumer autre chose ou pour diminuer. Elle ne contient pas de monoxyde d'azote ni de particules, elle ne présente pas de taux significatif de substances cancérigènes, à la différence de la fumée du tabac". Mais il estime aussi que ce produit doit faire l'objet de plus de contrôles. Notamment en ce qui concerne les solutions de recharge qui contiennent du propylène glycol ou de glycérol, divers arômes et parfois de la nicotine.

L'interdiction de vente aux mineurs est également recommandée. Le Pr Dautzenberg craint en effet que "la cigarette électronique devienne pour les jeunes une porte d'entrée vers le tabagisme. Bien qu'il n'y ait pas encore de preuve que c'est un produit d'initiation qui conduit à la dépendance tabagique".

La ministre de la Santé s'est emparée du dossier car des études récentes montraient que le nombre de personnes ayant expérimenté le produit dans le monde avait doublé entre 2012 et 2013. En France, le nombre de consommateurs réguliers de cigarettes électroniques est passé de 500.000 à 1 million entre 2012 et 2013.

Mme Touraine, qui s'exprimait à l'occasion de la Journée internationale sans tabac, a également annoncé des mesures de lutte contre le tabagisme en direction des femmes enceintes et des jeunes.

Pour les femmes enceintes, il s'agira d'un "logo" d'avertissement apposé sur les paquets de cigarettes, à l'instar de ce qui se passe déjà pour les bouteilles de vin. Les jeunes devraient se voir proposer des mesures d'aide au sevrage. La ministre a également proposé de créer des "espaces sans tabac" à l'extérieur, citant notamment les parcs pour enfants.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :