Epilepsie et migraines : une corrélation génétique confirmée ?

Les chercheurs le savent depuis longtemps : les personnes atteintes de troubles épileptiques sont plus sujettes que chez le reste de la population à des épisodes migraineux. Cependant, la nature du lien entre ces deux maux restait à établir. Une récente étude vient renforcer l'hypothèse d'une origine génétique commune.

Rédigé le

Epilepsie et migraines : une corrélation génétique confirmée ?
Epilepsie et migraines : une corrélation génétique confirmée ?

Les migraines sont l'un des troubles annexes fréquemment constatés chez les personnes souffrant d'épilepsie. Celles-ci s'accompagnent fréquement de troubles de la vision, du langage, voire de la motricité (on parle de "migraines avec aura"). Un article publié le 7 janvier 2013 dans le journal médical Epilepsia apporte une compréhension nouvelle sur l'origine de cette éreintante "double peine".

Les auteurs, chercheurs à l'Université de Columbia, ont pris le parti d'étudier le dossier médical des familles comptant en leur nombre des personnes épileptiques. Leur hypothèse était la suivante : s'il existe le lien entre épilepsie et migraine d'ordre génétique, il est probable que, dans les familles fortement touchées par l'épilepsie, des membres non atteints soient plus prédisposés aux migraines que le reste de la population.

Les résultats ont été particulièrement clairs : "le taux de migraines apparaît très fortement accru chez les personnes [ayant au moins deux membres] de leur famille proche souffrant de troubles épileptiques", explique le docteur Winawer, auteur des travaux. "Deux fois plus de patients souffrent de migraines simples dans ces familles", détaille l'article, "ce taux montant à deux fois et demi dans le cas des migraines avec aura.

"A notre connaissance, cette étude (réalisée auprès 501 familles) est la première à démontrer la prédisposition génétique conjointe de ces deux troubles", se félicite le docteur Winawer.

Se référant à une étude réalisée en 2003, elle note "que les affections associées à l'épilepsie impactent plus encore la qualité de vie des personnes atteintes que les crises elles-mêmes". "Notre travail ouvre des perspectives encourageantes pour le diagnostic, la compréhension et le traitement de nombre de ces maladies."

Etude de référence : "Evidence for a Shared Genetic Susceptibility to Migraine and Epilepsy." Melodie R. Winawer, Robert Connors and the EPGP Investigators. Epilepsia; Published Online: January 7, 2013 (DOI: 10.1111/epi.12072)

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus