Dyscalculie : la faute aux méthodes scolaires ?

Mes enfants sont "dys". Pourquoi tant d'enfants et d'ados le sont-ils ? Cela ne viendrait-il pas des méthodes d'apprentissage scolaires ?

Rédigé le

Dyscalculie : la faute aux méthodes scolaires ?

Les réponses avec le Dr Catherine Billard, neuropédiatre à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre :

"Bien sûr qu'il y a une réflexion aujourd'hui, non pas sur le fait qu'une méthode d'apprentissage rendrait dyslexique ou dyscalculique, cela n'est pas vrai, mais sur le fait que certains moyens d'apprentissage, par exemple appuyer un petit peu plus sur le calcul et sur les béquilles que sont les quantités, pourraient servir à éviter des conséquences ou à diminuer les conséquences d'une dyscalculie.

"Donc il y a à l'heure actuelle une réflexion pédagogique sur comment enseigner mieux maintenant qu'on connaît mieux."

En savoir plus :