Ch@t : Les positions de l'accouchement

Ch@t du 9 avril 2010 Avec les réponses de Catherine Smeteck, Sarah Desesquelles et Chantal Brethes, sages-femmes.

Rédigé le

Ch@t : Les positions de l'accouchement
Ch@t : Les positions de l'accouchement
Sommaire

Les réponses de Catherine Smeteck

  • Dans quelle mesure reste-t-on maîtresse de son accouchement ? A partir de quand et de quoi, l'équipe médicale prend-elle le pas sur les choix du projet de naissance ?

C'est à vous de demander et de discuter avec l'équipe sur votre projet de naissance. Ce sont aussi les patientes qui dans leur demande peuvent faire évoluer les équipes et les inciter à se former pour leur permettre d'accompagner les couples dans leur choix.

  • Est-ce que le stress influe sur la sortie du bébé ? Si oui, y a-t-il une position appropriée ?

Il n'y a pas une position adaptée au stress mais de nombreuses bonnes positions qui puissent vous permettre de respirer correctement de manière à pouvoir respirer correctement pour favoriser la détente, atténuer la douleur et vous oxygéner avec le bébé.

  • A partir de quand doit-on discuter avec son gynécologue de son désir d'accoucher autrement ?

Dés le début de votre grossesse, cela vous permettra de choisir le lieu où vous pourrez suivre une préparation à la naissance ainsi que le lieu d'accouchement.

Dans cette position si votre dos se creuse en restant bien étirée, c'est une position juste et vous pouvez le tester par votre respiration qui doit alors être facile (respiration abdominale)

  • Etant alitée pour MAP, comment connaître les positions possibles pour moi (ai-je le droit d’essayer ?) ou possibles dans ma maternité ?

Il n'y a pas de contre-indication quelque soit le déroulement de la grossesse.

  • Je voulais savoir si la position dite normale (sur le dos) est la seule qui puisse permettre à la mère de prendre elle même son enfant au lieu que cela soit le médecin qui le lui pose sur le ventre ?

Toutes les positions permettent à la mère de prendre elle même leur bébé.

  • Lors de mon 1er accouchement lorsque j’étais sur le côté on m'a replacée sur le dos en disant que le monitoring ne captait plus le bébé. Comment est-ce possible ? Y a t il une alternative pour ne pas me retrouver dans le même cas de figure lors de mon prochain accouchement ?

Même lorsque l'on est obligée de changer de position, on peut aménager une position sur le dos : en position gynécologique aménagée du Dr Bernadette de Gasquet. Cette position réalise les conditions mécaniques qui ressemblent aux autres postions pour faire plus de place pour la sortie du bébé.

  • Je suis à 8 jours du terme et parfois je sens le bébé qui appuie (comme une envie d’aller à la selle), y a-t-il une position qui diminue cette sensation ?

Vous pouvez essayer la petite ceinture PHYSIOMAT qui se met autour de votre bassin et peut limiter l'appui de votre bébé vers le bas lorsque vous êtes en position verticale. Infos sur le site: physiomat.com et degasquet.com.

  • Lors de mon premier accouchement, ma fille s'est coincée dans le côté du bassin, elle a fini par passer, mais en me luxant le coccyx, comment l’éviter pour mon second accouchement ?

Il arrive que le coccyx se luxe lors d'une naissance difficile, souvent avec un gros bébé, avec la pose d'une ventouse ou un forceps. Il n'y a pas vraiment de prévention mais une position où le sacrum ne reste pas bloquer, peut limiter ce risque. Si cela se reproduisait, il faut aller rapidement voir un ostéopathe à la sortie de la maternité.

  • Toutes les positions  dont vous parlez permettent l'expulsion du bébé, on n’est pas obligé de repasser sur le dos pour l’expulsion, seulement pour la délivrance ?

Il semblerait qu'il soit préférable de repasser sur le dos pour la délivrance, cela diminuerait les saignements par la compression de l'utérus sur la veine cave.

  • Je suis une préparation à l'accouchement avec une sage-femme libérale qui dit ne pas vouloir me leurrer en me parlant d'autres positions pour accoucher car à la maternité ils m'imposeront la classique ?

Vous pouvez toujours le demander à la maternité où vous irez accoucher, cela peut inciter l'équipe à évoluer et vous pouvez aussi avoir une sage-femme qui soit formée à la méthode de Bernadette de Gasquet.

  • J’ai eu une grande épisiotomie recousue en surget lors de mon 1er accouchement. Comment la préserver, risque-t-elle de se réouvrir ?

Non ne craignez pas ce risque, et ne craignez pas non plus une nouvelle épisiotomie si cela est nécessaire.

  • Peut-on accoucher par voie basse après 2 césariennes car le col ne se dilate pas et dans quelle position ? Y a t-il une position qui permet de favoriser la dilatation ?

En général en France, après 2 césariennes, les équipes indiquent une césarienne d'office.

  • Je souffre d'un problème discal au niveau L5-S1, y a t-il une position à privilégiée pour protéger mon dos ?

Toutes le postions qui vous permettent de vous tenir dans des positions avec un dos qui ne soit ni arrondi en tassement vers l'avant, ni cambré.

  • Quelle position favoriser pendant le travail si le dos est à gauche ?

Lorsque le dos en avant à gauche, c'est une très bonne position du bébé pour lui permettre de descendre dans le bassin. La mobilisation et toutes les positions verticales lui faciliteront sa descente.

  • J’ai un utérus bicorne bicervical , est-ce qu’on me proposera un accouchement classique avant la césarienne  ?

Tout dépend de l'anatomie de votre utérus et de votre col. Il y a plus de risque à vous attendre à une césarienne.

  • A partir de quel moment décide t-on d’utiliser les forceps ?

Cela dépend du contexte : une anomalie du rythme cardiaque du bébé, un bébé qui ne progresse pas dans le bassin.

  • Quelle position  favoriser si le dos du bébé est à droite ?

Toutes les positions penchée en avant.

  • Des hernies discales de l1 a S1 peuvent-elles poser problème à la descente du bébé dans le bassin ?

Non.

  • Est-il possible d’utiliser la roue de naissance ROMA sans l’avoir essayé au préalable ? Et quelles positions favorise-elle ?

Elle peut être intéressante à utiliser pour se mobiliser au cours du travail, à condition que les positions soient justes pour respirer.

  • Ces hernies discales m’interdisent la péridurale, comment gérer la douleur de l’accouchement et celle du dos ? Y a t-il une position plus agréable ?

La respiration abdominale sera votre meilleure alliée et les positions penchée vers l'avant soulagent les douleurs dans le bas des reins.

  • Quelle position faut-il privilégier lorsqu’on a une scoliose dorso-lombaire ? Est-il vrai que la péridurale est déconseillée dans le cas d'une scoliose ?

Seul l'anesthésiste qui vous examinera pourra vous le dire et il n'y a pas une position à privilégier. Il faut simplement que la position soit juste quelle que soit la position.

  • J’espère qu’au CHU de Nantes ils seront compréhensif sur les  positions ?

Bonne chance et demandez.

  • A moins d’un mois du terme, j’aimerais savoir s’il y a des  positions ou des activités à faire pour inciter bébé à pointer le bout de son nez ?

Toutes les positions verticales seront favorables pour le faire descendre.

  • Quelles sont les indications à une césarienne hormis la détresse vitale du bébé ?

Un bébé qui ne descend pas dans le bassin par exemple et c'est pour cela que la mobilisation pendant le travail peut aider un bébé à descendre dans le bassin.

  • A t-on le droit de refuser la position gynécologique ?

Vous pouvez demander à ce que l'on installe cette position en position gynécologique aménagée de Gasquet.

  • Y a-t-il des maternités ou le papa peut assister à une césarienne, pour être proche de la maman, et non pour voir ce qui se passe !

Il faut le demander directement à la maternité, cela dépend des équipes de garde aussi.

  • Quelle est la meilleure position pour un gros bébé ?

Toutes les positions sont bonnes si la femme est installée dans une position juste.

  • Que signifie se mobiliser ?

Se mobiliser c'est bouger, changer de position.

  • Comment faciliter la dilatation et la descente de bébé lors de l’accouchement ?

Changez souvent de position pendant le travail respirez en respiration abdominale.

  • Je me vois plutôt accoucher accroupie mais apparemment s’il n’y a pas de système de suspension ce n’est pas possible ?

Sans suspension l'accouchement accroupi n'est pas conseillé pour le périnée.

  • Est-ce que la position sur le côté gauche facilite l'expulsion du bébé ?

Gauche ou droit, cela dépend de la position du bébé.

Non, elles sont toutes possibles ave une péridurale.

  • Pour un premier accouchement, ne vaut-il pas mieux adopter la position traditionnelle ?

Il n'y a pas de raison. Au contraire, pour un premier bébé il vaut mieux faciliter son passage par une position qui facilite une bonne ouverture du basin et une bonne souplesse du périnée.

  • Est-il possible d'accoucher debout face au lit avec le ventre dans le vide ou est-ce une position difficile à gérer pour les équipes ?

C'est possible si l'équipe a été formée à la méthode de Gasquet.

Les réponses de Sarah Desesquelles

  • Ma DPA (Déduction Pour Amortissement) est pour le 23 juin je souhaite ne pas avoir recours à la péridurale comment soulager les douleurs au niveau des reins ?

Une bonne préparation à la naissance vous donnera des outils. Pour soulager les douleurs dans les reins, les positions à essayer sont : à 4 pattes (très efficace), assise penchée vers l'avant (dos bien étiré), sur le ventre (avec un coussin microbilles). Vous pourrez expérimenter ces positions lors des séances de préparation à la naissance.

  • Mon bébé a eu un problème de cordon a la naissance et le gynéco préféré la position couchée pour ne pas prendre de risque et pouvoir intervenir si besoin, y a t-il d'autres positions qui ne risquent rien pour bébé ?

La position allongée sur le côté (décubitus latéral de Gasquet) permet par exemple de faciliter le bon déroulement de l'accouchement, tout en permettant les moyens de surveillance médicale classique. Et on peut intervenir à tout moment en passant sur le dos si besoin.

  • Je suis à 32 semaines avec un bébé en siège, y a t-il des positions à adopter pour aider le bébé à se retourner ?

Si le bébé est encore haut, à 4 pattes ventre dans le vide. Pour + de confort, on peut utiliser des accessoires (ballon, coussin microbilles... ).

  • Sans péridurale, mais avec le monitoring, la perfusion et autres fils, comment changer de position pendant l'accouchement ?

Qui vous accompagne vous aidera à vous posturer de manière juste, confortable tout en assurant la surveillance et la sécurité. C'est tout à fait possible d'allier les positions avec la surveillance médicale.

  • Pour un accouchement sur le coté, faut-il utiliser le coussin d'allaitement ?

On peut utiliser un coussin à microbilles, mais ce n'est pas obligatoire. Le tout est d'aménager la posture pour qu'elle soit juste, votre sage-femme vous y aidera. On fait avec ce que l'on a : de simples oreillers, des couvertures pliées, et on s'aide des possibilités de la table d'accouchement.

  • Comment le papa peut-il aider lorsqu'on est dans une autre position que celle sur le dos ?

La maman peut par exemple repousser la poitrine du papa pendant l'accouchement sur le côté pour être bien étirée, ou bien il peut l'aider à se suspendre pendant les contractions. Elle peut prendre appui avec ses mains sur son torse lors de l'accouchement à 4 pattes.

A voir avec l'équipe soignante. Certaines maternités proposent des péridurales ambulatoires : on peut marcher (rare). Généralement, toutes les positions sont possibles sous péridurale, mais il faut veiller à en changer régulièrement.

  • La maternité dans laquelle je vais accoucher dispose d'une baignoire en salle de naissance. L'utiliser va t-elle favoriser la rapidité de dilatation ?

Oui prendre un bain pendant le travail est un moyen pour faciliter la dilatation.

  • Pour mon premier enfant j'ai accouché à 4 pattes après 24 heures de travail cette position a permis la délivrance en quelques secondes. Mais j'ai vraiment eu l'impression d'être un animal... comment expliquez vous cela ?

La représentation de l'accouchement à 4 pattes est encore délicate. Pourtant l'accouchement "classique" peut lui aussi être connoté. L'essentiel n'est-il pas d'avoir bien accouché ? L'image que vous renvoie votre sage-femme et les équipes soignantes est très importante, des progrès restent à faire.

  • Jusqu'à quel moment de l'accouchement peut-on choisir une autre position que celle sur le dos ?

A voir avec la sage-femme qui vous accompagne pendant le travail. si elle est formée à la méthode de Gasquet, si tout se passe normalement du point de vue médical, elle pourra vous proposer des positions alternatives à la position gynéco standard jusqu'au tout dernier moment, c'est-à-dire la naissance en elle-même. Un seul impératif : être sur le dos pour la délivrance (l'expulsion du placenta).

  • Je me vois bien accoucher accroupie (c'est mon premier), faut-il du matériel particulier à la maternité ?

L'idéal est un accroupi suspendu. Le top est un système de suspension adapté, mais on peut aussi se servir d'un simple arceau (disponible sur la plupart des tables d'accouchement classique), ou encore du papa !

  • Pourquoi faut-il être impérativement sur le dos pour la délivrance ? Je connais de tas de femmes qui ont expulsé le placenta simplement en se mettant debout...

Pour pouvoir quantifier les pertes sanguines, et faire les gestes nécessaires.

  • Je suis en surpoids, est-il possible qu'on m'impose la position sur le dos pour accoucher ?

Cela dépend de l'équipe soignante qui vous accompagne. C'est dommage de vous imposer la position classique car il est tout à fait possible d'accoucher autrement. Adopter une position qui optimise l'accouchement, et qui minimise le risque de déchirure périnéale parait tout à fait logique.

  • Avec une péridurale, a t-on besoin d'une sage femme pour changer de position lors du travail ou bien je peux me positionner comme je veux seule ?

Il faut s'écouter et prendre les positions dans lesquelles on est bien. Le rôle de la sage-femme est d'adapter ces postures (bien vous étirer, basculer le bassin...) pour être encore mieux du point de vue mécanique.

  • Je suis une préparation à l'accouchement avec une sage-femme libérale. Celle-ci m'a dit qu'elle ne voulait pas me leurrer en me parlant d'autres positions d'accouchement car à la maternité ils ne toléreront que la classique ?

Renseignez-vous auprès de votre maternité. L'équipe soignante est-elle formée à la méthode du Dr De Gasquet (1 maternité sur 2 formée).

  • Peut-on essayer plusieurs positions durant l'accouchement ?

Oui, et c'est même parfois conseillé !

  • En quoi consiste la méthode Bernadette de Gasquet ?

Voir le site degasquet.com

  • Pourquoi certaines positions sont-elles déconseillés pour un premier accouchement ?

Toutes les positions sont adoptables pour un premier accouchement. Le premier accouchement est souvent + long, il ne faut pas s'installer trop tôt pour la naissance.

  • Je viens de voir que la maternité où je vais accoucher a été formée à la méthode du Dr de Gasquet. Cela signifie t-il que l'équipe soignante sera plus à mon écoute sur les positions à prendre et me laisseront donc plus libre dans mes choix ?

Oui, l'équipe est sensibilisée. Si tout se passe normalement, vous pourrez très probablement vous mobiliser pendant le travail. N'hésitez pas à en informer l'équipe dès votre arrivée à la maternité. Il est très important de communiquer avec votre sage-femme.

  • Comment obtenir une liste des maternités où le personnel est formé à la méthode de Bernadette de Gasquet ?

Sur le site degasquet.com, ou bien renseignez-vous auprès de votre maternité. N'hésitez pas à en discuter aussi avec la sage-femme ou le gynécologue-obstétricien qui suit votre grossesse.

  • Je suis à 2 mois du terme et j'ai un placenta très bas (qui ne couvre pas le col) et on m'a déjà parlé d'une possible césarienne. Est-ce que pendant le travail le placenta gênera le passage du bébé ? Y a t-il dans ce cas une position plus favorable pour 1 placenta bas ?

Hélas les positions ne feront rien pour un problème de placenta bas inséré. Votre placenta peut encore remonter, alors vous pourrez peut-être accoucher par voie basse et prendre la position de votre choix. Cependant, on vous préconisera peut-être une césarienne d'emblée si le placenta semble faire obstacle.

  • Y a-t-il une  position qui accélère la descente de bébé ?

Oui pendant le travail : debout en marchant, en "pédalant" sur une galette (petit coussin circulaire), assise sur un ballon, dos étiré, accroupie suspendue, à 4 pattes, sur le côté ...

  • Je suis alitée pour un col ouvert + placenta praevia, j'ai peur de ne pas pouvoir me rendre aux cours de préparation à l'accouchement. Comment combler cette lacune pour savoir trouver les bonnes positions et respirations le jour J ?

Lisez "Bien-être et maternité" du Dr De Gasquet, c'est une bible ! Vous trouverez plein d'idées et de conseils particulièrement adaptés à votre cas.

  • Est-ce que je peux refuser la position gynécologique tant que le bébé ne souffre pas ! Car j'ai peur qu'on m’impose une position. Prédiction d'un gros bébé de plus de 4 Kg sans péridurale. Alors j’aimerais vraiment pouvoir vivre l'accouchement dans la meilleure position pour mon bien être.

Parlez-en avec les équipes soignantes le jour J. les sages-femmes sont sensibles à vos préoccupations.

  • Récemment mon médecin m'a diagnostiqué une pubalgie. Disparait-elle lors de l'accouchement ou y a t-il une position qui la soulage ?

La pubalgie est due au fait que votre bassin devient mobile pour se préparer à l'accouchement. Cela devrait rentrer dans l'ordre après la naissance. Pour vous soulager pendant la grossesse (et aussi pour après l'accouchement), le port d'une ceinture de maintien du bassin parait indiqué (type physiomat).

 

Les réponses de Chantal Brethes

  • Les positions sont-elles proposées dans toutes les maternités ?

Non, cela dépend des équipes et des habitudes

  • J'accouche dans 2 mois dans un grand centre hospitalier lyonnais. J'ai peur qu'on me refuse les positions autres que gynécologiques, même sans la péridurale. Quelle est la position qui présente le meilleur compromis pour moi / BB / sage-femme ?

Cela dépend de la position du bébé et du déroulement de l'accouchement. C'est difficile de le prévoir à l'avance en fait. Il faudrait en discuter dès maintenant avec votre sage-femme.

  • Je croyais que la péridurale paralysait le bas du corps donc je ne pensais pas que l'on pouvait bouger les jambes pour la position accroupie ou à quatre pattes ?

Les péridurales ont évolué : elles sont plus légères et la maman peut ainsi bouger et participer plus activement à son accouchement.

  • Est-ce obligatoire d'être reliée au monitoring et d'être perfusée lors de son accouchement ? Cela dépend t-il de la sage-femme ? Je souhaite accoucher sans péridurale et je pense que cela me faciliterait l'accouchement si je pouvais bouger sans être reliée à quelque-chose ?

En France, les médecins ont l'habitude de mettre d'emblée la perfusion (alors qu'elle n'est pas forcément nécessaire au début) et le monitoring (il y a une dimension médico-légale au cas où l'accouchement se passe mal). Pour en savoir plus, merci de consulter notre article Accoucher autrement : possibilités.

  • Quelle position est conseillée pour des jumeaux ?

La position conseillée sera toujours dans un premier temps, pendant le travail celle qui apporte le plus de confort à la future maman (probablement le décubitus latéral droit ou gauche). Pour la position d'accouchement il sera préférable de se laisser guider par la sage femme car des gestes peuvent être nécesseire lors de la naissance.

  • Quelle est la meilleure position pour accoucher ? Autant pour bébé que maman.

Si on se laisse guider par la recherche d'un meilleur confort pendant le travail ou la phase de la naissance, on a plus de chance de découvrir quelle est la meilleure position pour soi et donc pour son bébé. Cette position peut vraiment changer au fur et à mesure que le travail avance. On constate en fait lorsqu' on accompagne la travail en permettant la plus grande liberté posturale, que de nombreuses positions différentes vont être utilisées. Et on pourra au final choisir d'accoucher en décubitus dorsal ou latéral, à quatre pattes ou accroupie sachant que la position peut également changer au dernier moment.

  • A un mois du terme, j'aime dormir sur le coté droit (position apparemment plutôt déconseillée) est-ce que pendant l'accouchement se sera une bonne position ?

Si c'est la position qui vous convient à ce terme avancé de la grossesse, c'est que cette position vous apporte le meilleur confort et elle se justifie probablement par la position de votre bébé dans l'utérus. C'est une position qui est classiquement déconseillée car la circulation de retour veineux empreinte une veine qui est à droite de votre corps. On propose donc de s'allonger sur le côté gauche pour libérer complètement la circulation du retour veineux jusqu'au coeur. Cependant votre position de repos qui respecte votre confort ne posera aucun problème si vous remontez bien votre genoux gauche (il s'agit de faire un angle fermé au moins de 90° entre le fémur et la colonne vertébrale).

  • Je n ai pas beaucoup de souffle et j'ai du mal avec la respiration abdominale, y a t-il une position meilleure qu'une autre dans ce cas ?

Toute position permettant un étirement de la colonne vertébrale rend sa liberté au diaphragme respiratoire. Mais la qualité de votre souffle dépendra aussi complètement à la mobilité réelle de votre diaphragme ainsi libéré. Et si vous avez, malgré cela, peu de souffle peut-être convient t'il de faire un travail respiratoire soit lors des séances de préparation à la naissance, soit par un travail plus direct sur votre diaphragme respiratoire chez un kiné ou un ostéopathe.

  • Pour des contractions plutôt localisées dans le dos, quelles positions conseillez vous ?

En dehors de la position couchée sur le dos, toutes sont intéressantes car elles retirent de la pression, libèrent des tensions dans cette région; vous pouvez donc essayer bien sûr un quatre pattes, mais aussi la position allongée du côté de votre choix(droit ou gauche selon le confort)la position accroupie, debout pendant le travail surtout si votre bébé est positionné très haut et gène sous les côtés, au contraire à quatre pattes fesses en l'air s'il est positionné très bas et presse déjà très fort vers la sortie...il faut essayer des positions en recherche d'un meilleur confort. La position qui soulage est une position qui libère des tensions, donc qui fait avancer la mécanique de la naissance.

  • La position favorisant l'endormissement pendant la grossesse (sur le côté droit pour moi) est-elle la meilleure pour accoucher dans mon cas ?

C'est en recherchant ce qui vous offrira le meilleur confort que la ou les positions bénéfiques s'imposeront à vous. Pas nécessairement celle du confort du moment.

  • Des changements de position durant le travail peuvent-ils permettre de faire évoluer / modifier la présentation d’un bébé ? J'ai eu une césarienne d'urgence pour ma fille se présentant par le front que j'aurais bien aimé éviter.

Ce qui importe c'est que le bébé se positionne de manière optimale, c'est de lui enlever toute contrainte d'espace donc lui faire beaucoup de place dans le ventre. Pour cela bien se tenir au quotidien (avoir une posture juste c'est se tenir colonne vertébrale étirée, se grandir) pour libérer le diaphragme respiratoire (apprendre la respiration abdominale qui contribue à faire de la place à l'étage abdominal).Puis bien sûr les différentes positions utilisées pendant le travail contribuent elles aussi à faire plus de place à bébé, donc permettent un positionnement optimum de celui-ci.

  • Je viens de voir que ma maternité utilise la méthode du Dr De Gasquet. Cela signifie t-il que le personnel sera plus compréhensif et me laissera plus libre dans le choix de mes positions ?

Vous pouvez en tout cas faire valoir le fait que c'est ce que vous souhaitez et même si toute l'équipe n'est pas formée dans son intégralité à cet accompagnement, vous avez de grandes chances de trouver des personnes sensibilisées donc plus à votre écoute.

  • Quelle est la différence entre une maternité formée à la méthode de Gasquet et une maternité qui ne l'est pas ?

Le personnel de la maternité quelle que soit sa fonction (sage-femme mais aussi obstétricien ou aide-soignante, auxilliaire de puériculture tec..) ou une partie de l'équipe à suivi l'enseignement dispensée par le Docteur Bernadette de Gasquet.

  • Je suis enceinte de 5 mois et sens beaucoup les coups de bébé vers la vessie. Quelle position prendre pour ne pas avoir cette sensation ?

Dite vous que c'est normal et d'abord liée à la grande proximité de l'ensemble, mais vous pouvez toujours améliorer votre confort en offrant plus de place à l'étage abdominal à votre bébé. Pour cela faite un travail de respiration abdominale dans une position à 4 pattes en prière mahométane (fesses à l'arrière des genoux) souffler en rentrant le ventre et en fin de souffle laisser rentrer l'air travail autant que vous le souhaitez. En espérant avoir répondu à vos demandes.

Sponsorisé par Ligatus