Allaitement et épilepsie : un bienfait pour l'enfant

Un enfant exposé in utéro au traitement contre l'épilepsie de sa mère, peut souffrir de troubles de la motricité après sa naissance. L'allaitement permettrait d'atténuer ces effets délétères.

Rédigé le

Allaitement et épilepsie : un bienfait pour l'enfant
Allaitement et épilepsie : un bienfait pour l'enfant

Pendant la grossesse, le placenta permet à la mère de donner à son enfant tout ce dont il a besoin pour son développement, mais ces échanges ne sont pas toujours bénéfiques. Dans le cas des femmes épileptiques, l'exposition in utéro au traitement antiépileptique accroît les risques d'affaiblissement du développement de la motricité fine de l'enfant après sa naissance. Ainsi, à l'âge 6 mois, les risques sont de 11,5% contre 4,8% pour les autres enfants. Cette motricité concerne les muscles destinés à réaliser des mouvements fins du visage (mouvement de la paupière ou des lèvres) ou des mains.     

Ces risques sont établis, mais l'objectif de l'étude réalisée en Suède, et parue lundi 23 septembre dans le Jama Neurology, était de vérifier les effets des médicaments antiépileptiques lors de l'allaitement.

Des femmes suédoises traitées pour épilepsie, enceintes de 13 à 17 semaines ont été recrutées entre 1999 et 2009. Les mères ont du fournir des informations détaillées concernant l'allaitement de leur enfant pendant la première année, ainsi que sur leur évolution motrice et mentale, à 6, 18 et 36 mois. 223 enfants ont été observés lors de leur évolution et les résultats ont montré que les enfants allaités ont eu un meilleur développement à 6 et 18 mois que ceux non allaités ou allaités pendant moins de 6 mois.

De précédentes études avaient constaté qu'il n'y avait pas d'effets négatifs dans le cas de l'allaitement, c'est ce que confirme cette étude, qui ajoute que cela protègerait également l'enfant d'un poids trop bas après la naissance. La conclusion des chercheurs du département de neurologie du CHU de Bergen est donc que "les femmes épileptiques devraient être encouragées à allaiter leur enfants".

Les crises d'épilepsie touchent près de 500.000 personnes en France, dont la moitié à moins de 20 ans.

Source : Early Child Development and Exposure to Antiepileptic Drugs Prenatally and Through Breastfeeding, JAMA Neurol. Published online September 23, 2013. doi:10.1001/jamaneurol.2013.4290

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

 

Sponsorisé par Ligatus