1. / Se soigner
  2. / Urgences
  3. / Premiers secours

Le "train surfing", un jeu dangereux !

Sauter sur les wagons d'un train en marche ou train surfing est une pratique particulièrement dangereuse. Les explications avec le Dr Patrick Pelloux, médecin urgentiste.

Rédigé le

Surfeur de train dans le métro de Moscou (Russie) ©CC-BY-SA-3.0 - Gglol12

Les courses sur les wagons de train ou train surfing est un phénomène qui se développe et qui nous vient d'Inde et de Russie. Le but du train surfing est de courir sur les wagons des trains en marche ou sur les voies de garage. Comme les pratiquants se filment avec leur portable, ils espèrent en tirer une notoriété sur les réseaux sociaux pour flatter leur narcissisme. Pourtant, cette pratique est particulièrement dangereuse.

Les risques du train surfing

Dans cette pratique, les chutes sont fréquentes. Les risques de traumatismes liés à la chute sont importants. Ceux d'être écrasé et broyé par le train sont également trèss élevés. Enfin, le courant électrique à plus de 25.000 volts qui passe en permanence dans les caténaires est très dangereux. Le danger est donc extrêmement présent en permanence. Si vous approchez des caténaires, vous serez électrisé, c'est-à-dire qu'un arc électrique de 25.000 volts va passer dans le corps entraînant une carbonisation.

Les adeptes du train surfing sont des jeunes individus qui font des courses sur les trains. Et les conséquences sont parfois dramatiques. Un jour, sur une voie de garage porte de la Chapelle à Paris, un jeune homme a été brûlé à 60% au troisième degré alors qu'il courait sur les trains avec au-dessus de sa tête le caténaire. Le pronostic est effroyable car en plus des lésions visibles sur tout le corps, il y a également les brûlures des organes internes. Et très souvent, viennent s'ajouter un arrêt cardiaque ou des troubles du rythme. Il ne faut jamais approcher les caténaires ou aller sur les trains.

Comment agir en cas d'accident ?

En cas d'accident, il faut d'abord être certain que le courant soit coupé et que la victime ne soit plus en contact avec la source électrique. L'intervention se fait avec les services techniques de la SNCF. Nous pratiquons alors une réanimation en mettant très vite la victime sous assistance respiratoire et en calmant la douleur. Il faut protéger la victime contre le refroidissement, la perfuser et la remplir car il y a de très grosses pertes de l'organisme. Les victimes sont ensuite transportées très rapidement dans les centres des grands brûlés.

Si le patient survit, il aura des cicatrices définitives et des années de soins très spécialisés. Les cicatrices de brûlures, même si elles sont atténuées par les traitements, sont très longues et définitives. En règle générale, le train surfing est un jeu mortel et les jeunes qui courent sur les wagons sont très proches de la mort. C'est la raison pour laquelle il faut dénoncer cette mode et alerter les parents. Il peut par ailleurs s'agir d'un jeu suicidaire pour des personnalités borderline ou ayant un suivi pédo-psychiatrique.

Sponsorisé par Ligatus