Qu'est-ce que le QI, ou quotient intellectuel ?

Pour détecter la précocité, les professionnels réalisent des tests de QI. Sites internet et magazines proposent eux aussi de le mesurer pour prédire la réussite scolaire ou professionnelle. Mais le QI est-il une référence ?

Rédigé le
Qu'est-ce que le QI ?  —  Le Magazine de la Santé

Dès l'âge de trois ans, Mozart révèle des dons prodigieux pour la musique. Son score aux tests de QI est de 150 ! En tout cas, c’est ce que pensent aujourd’hui les spécialistes. A l’époque, les tests n’existaient pas. Des chercheurs ont estimé son QI bien après sa mort. 

Logique, attention, langage...

Il faut attendre le XXe siècle pour que les psychologues s’intéressent à l’intelligence. Qu’est-ce que l’intelligence et surtout comment la mesurer ? 

En 1904, en France, le gouvernement missionne Alfred Binet, un psychologue, afin qu’il imagine un outil capable de détecter les élèves en difficulté. C’est l’un des pères des tests psychométriques.  

Les tests les plus complets sont un marathon pour notre cerveau. Plusieurs heures de logique, d’attention, d’exercices de langage pour obtenir un score. Il permet de situer une personne parmi une population de référence. 

Des tests aujourd'hui critiqués

Les personnes avec un QI de moins de 70 sont considérées comme ayant un retard intellectuel. Au-dessus de 130, elles sont surdouées.

Si les professionnels s’en tiennent à ces tests, l'intelligence serait réduite à une performance réalisée à un instant T. C’est pour cela que ces tests sont aujourd’hui critiqués. Nos capacités à aimer, à interagir avec les autres, à s'adapter ou encore notre créativité ne sont pas prises en compte.

A lire aussi : Des classes dédiées aux enfants à haut potentiel intellectuel

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !