1. / Maladies
  2. / Sommeil
  3. / Syndrome des jambes sans repos

Syndrome des jambes sans repos : un facteur de risque cardiovasculaire ?

Au CHU de Montpellier, une étude a été réalisée pour comprendre pourquoi les patients souffrant d'un syndrome des jambes sans repos seraient plus à risque de développer des pathologies cardiovasculaires.

Rédigé le

Mieux comprendre le syndrome des jambes sans repos

Pour mieux comprendre le syndrome des jambes sans repos et évaluer son lien avec les pathologies cardiovasculaires, un essai clinique a été réalisé par une équipe du CHU de Montpellier. Les chercheurs ont enregistré les nuits de patients dont les jambes continuent de bouger pendant leur sommeil sans qu'ils s'en aperçoivent.

Au coeur de leur étude : la comparaison entre le niveau d'agitation des jambes et la fréquence cardiaque des patients : "A chaque mouvement, il y a une augmentation de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle." explique le Pr Yves Dauvilliers, neurologue. "Or, normalement, la tension artérielle est censée baisser de 10% la nuit par rapport au jour. Pour les patients atteints du syndrome des jambes sans repos, elle ne diminue pas. C'est donc un problème majeur cardiovasculaire"

Car avec cette absence de réduction nocturne de la tension, les patients sont plus à risque de souffrir d'un AVC, d'un infarctus du myocarde ou d'une autre pathologie cardiovasculaire. Heureusement, une autre étude antérieure montre que les traitements disponibles pour lutter contre le syndrome des jambes sans repos permettraient aussi de réduire la pression artérielle nocturne. Les résultats de l'équipe de Montpellier renforcent donc l'enjeu du dépistage et de la prise en charge de ce trouble.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus