1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions
  3. / Cannabis

Le sevrage du cannabis peut-il se faire en ambulatoire ?

Le sevrage du cannabis peut-il se faire en ambulatoire ?

Rédigé le , mis à jour le

Le sevrage du cannabis peut-il se faire en ambulatoire ?

Les réponses avec le Pr. Michel Reynaud, psychiatre-addictologue à l'hôpital Paul-Brousse (Villejuif) :

"Le sevrage du cannabis se fait souvent en ambulatoire. Mais tout dépend de la gravité de l'addiction. Quand on a une dépendance importante, il est bénéfique d'être coupé de ses pourvoyeurs, de son milieu, d'avoir le temps de réfléchir, d'être accompagné... Mais la plupart des grands consommateurs sont traités avec un sevrage progressif, à leur rythme, en simple consultation et avec un travail important avec les parents. Toutes les études ont montré que le sevrage est plus efficace quand on s'occupe des parents en même temps que du jeune consommateur.

"Comme pour l'alcool, certains sujets peuvent reprendre une consommation contrôlée et d'autres qui ne le peuvent pas. 50% arrêtent leur consommation alors que les autres 50% consomment en général moins de cannabis qu'avant. Il y a donc toute une gradation dans la dépendance. Certains sujets sont très gravement dépendants au cannabis, leur objectif sera donc d'arrêter alors que d'autres patients peuvent reprendre une consommation contrôlée sous réserve qu'il n'y ait pas de troubles psychiques ou psychiatriques auquel cas ils devront arrêter leur consommation de cannabis."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :