1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions
  3. / Arrêt du tabac, cigarette électronique

Mois sans tabac : "passé le cap des 30 jours, on a fait le plus difficile !"

Ce défi collectif à l’initiative du ministère de la santé incite chaque année les fumeurs à arrêter la cigarette. Une très bonne idée pour votre santé mais aussi pour votre porte-monnaie car le prix du paquet augmente d’environ 50 centimes le 1er novembre.  

Rédigé le

Mois sans tabac : "passé le cap des 30 jours, on a fait le plus difficile !"

Même si les politiques successives de lutte contre le tabagisme ont bien fonctionné, il reste 12 millions de fumeurs en France, et c’est toujours beaucoup trop. Il ne faut pas hésiter à se faire aider pour arrêter de fumer « Les médecins généralistes, les sages-femmes, les chirurgiens-dentistes, les infirmiers mais aussi les masseurs-kinésithérapeutes peuvent prescrire des traitements de substitution nicotinique » explique Olivier Smadja responsable tabac info service à Santé Publique France.

Le premier mois sans tabac, l’étape la plus difficile

Un mois, ce délai n’a pas été choisi au hasard… « Quand on a passé le cap des 30 jours, on a passé un cap très difficile. Après 30 jours, l’essentiel des signes du sevrage se sont estompés, on a fait le plus difficile. Après, il faut tenir bon ! » détaille Olivier Smadja, responsable tabac info service à Santé publique France.  Se lancer dans le défi présente un autre avantage : arrêter le tabac lors de l’opération multiplierait par 2 la réussite du sevrage tabagique à 1 an !

Retrouvez toutes les informations au 3989 et sur le site internet tabac-info-service.fr

Voir aussi sur Allodocteurs.fr