1. / Maladies
  2. / Coeur
  3. / Infarctus, arrêt cardiaque

Quels sont les signes annonciateurs d'un infarctus ?

Quels sont les signes annonciateurs d'un infarctus ? Le stress peut-il provoquer un infarctus ? Les symptômes qui alertent de la survenue d'un infarctus sont-ils les mêmes chez les nourrissons (bébé de 8 mois avec cardiopathie complexe) ? Avec une BPCO (stade 3), j'ai souvent des douleurs qui irradient dans mon bras gauche, dois-je m'inquiéter ?

Rédigé le , mis à jour le

Quels sont les signes annonciateurs d'un infarctus ?

Les réponses avec le Pr Gérard Helft, cardiologue :

"Concernant les signes annonciateurs d'un infarctus, typiquement c'est une douleur dans la poitrine, une douleur forte, oppressante qui peut irradier dans la mandibule, dans les épaules, plutôt dans le bras gauche. C'est une douleur qui ne passe pas au bout de 15-20 minutes, elle persiste, il s'agit d'une douleur continue, une douleur inhabituelle. Mais malheureusement il y a souvent des douleurs atypiques ou alors des douleurs intriquées avec des douleurs d'estomac ce qui rend le diagnostic difficile. Cela est malheureusement moins typique chez la femme, ce qui explique que les femmes appellent plus tardivement.

"Un stress majeur peut provoquer un infarctus. Le stress est un des facteurs de risque de l'infarctus.

"Globalement les nourrissons ne font pas d'infarctus. Si un bébé a une douleur dans la poitrine, il faut appeler le Samu mais ce n'est pas un infarctus.

"Si une personne a une BPCO, elle a probablement un antécédent de tabagisme. Donc pour cette personne, si une douleur à l'effort fait mal dans le bras, il faut consulter un cardiologue."

Sponsorisé par Ligatus