Pourquoi les ganglions gonflent-ils en cas d'infection ?

En cas d'infection, les ganglions au niveau du cou grossissent. Comment explique-t-on ce gonflement ? Quel est le rôle des ganglions ? Peuvent-ils être touchés par un cancer ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Vous l'avez déjà sûrement remarqué, quand vous souffrez d'un gros rhume ou d'une angine, au cours de l'examen, votre médecin est amené à palper les ganglions au niveau du cou pour vérifier la présence d'une infection.

En fait, ces ganglions, qui ont la forme de petits pois, nous en avons une centaine, répartie dans tout le corps comme ici au niveau du cou, des aisselles ou du pli de l'aine.

Ils servent à filtrer un liquide clair qu'on appelle la lymphe, d'où leur nom de ganglions lymphatiques.

Lorsqu'un agresseur, comme un microbe, pénètre dans le corps, il passe dans le circuit lymphatique, puis il est piégé par les ganglions. Ils agissent comme des filtres en bloquant l'intrus pour l'empêcher d'atteindre la circulation sanguine. Les ganglions vont ensuite chercher à détruire l'agresseur en libérant des globules blancs comme les lymphocytes et les monocytes. Ils agissent alors comme de petites usines tournant à plein régime. La production des défenses immunitaires augmente, et les ganglions vont gonfler pour répondre à la demande.

En langage médical, on parle d'adénopathie.

Si le foyer infectieux est limité, le gonflement ne concernera que les ganglions les plus proches de l'infection. Dans le cas d'une angine par exemple, ce seront les ganglions du cou, et en cas d'abcès au doigt, ceux de l'aisselle. Quand l'infection est généralisée, c'est ce qui se passe en cas de maladie virale, le gonflement est généralisé.

Les ganglions peuvent aussi être touchés par le cancer. Il y a deux cas de figure :

Soit ce sont les lymphocytes à l'intérieur des ganglions qui deviennent cancéreux, on parle alors de lymphome, soit les ganglions sont atteints par des cellules cancéreuses venues d'une tumeur plus lointaine.

Mais pas d'inquiétude, la plupart du temps quand votre médecin palpe vos ganglions, c'est pour s'assurer qu'ils combattent bien l'infection, autrement dit que le signal d'alarme est efficace. 

En savoir plus

Sur bonjour-docteur.com :