1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse
  3. / IVG

IVG : le carton rouge de Marina Carrère d'Encausse au pape

En réaction aux propos violents du pape, qui a comparé les médecins pratiquant l'avortement à des tueurs à gages, Marina Carrère d'Encausse a emprunté des mots à Simone Veil, pour rappeler que le combat pour le droit à l'IVG n'est jamais terminé.

Rédigé le

IVG : le carton rouge de Marina Carrère d'Encausse au pape

Sur la plateau de notre émission du jeudi 11 octobre, Marina Carrère d'Encausse est revenue sur les déclarations du pape François, qui a comparé l'interruption volontaire de grossesse au recours à "un tueur à gages".

"Face à ces mots du Pape François dans son homélie prononcée hier lors de sa traditionnelle audience sur la place Saint-Pierre, je voudrais opposer les mots de Simone Veil", a-t-elle déclaré.

"Aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement. C’est toujours un drame et cela restera toujours un drame. Et combien d’entre nous, devant le cas d’un être cher dont l’avenir serait irrémédiablement compromis, n’ont pas eu le sentiment que les principes devaient parfois céder le pas ! Il n’en serait pas de même – c’est évident – si cet acte était véritablement perçu comme un crime analogue aux autres."

"Ces mots ont été prononcés le 26 Novembre 1974 à l’Assemblée nationale par cette femme éminemment humaine et responsable, que notre nation a remercié en la faisant entrer parmi les grands hommes au Panthéon.

Il s’agissait d’extraits de son discours pour défendre la loi qui dépénalisera l’avortement, qui donnera aux femmes ce droit fondamental, un droit que nous pensions acquis depuis le 17 Janvier 1975, et que, pourtant, il faut continuer de défendre jour après jour tant il est menacé, même dans notre pays"

L’Ordre des médecins a aussi exprimé, le vendredi 12 octobre, son indignation à travers une lettre adressée au souverain pontife.

Pour des informations sur l’IVG, rendez-vous sur le site : www.ivg.gouv.fr

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus