1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse
  3. / Foetus

Diprosopie : un bébé nait avec deux bouches

C'est une malformation très rare, décrite par des chirurgiens ORL dans la prestigieuse la revue médicale BMJ. Les deux bouches du foetus ont été repérées lors de l’échographie du troisième trimestre de la mère. La deuxième bouche de la petite fille a pu être retirée avec succès à 6 mois. 

Rédigé le

Diprosopie : un bébé nait avec deux bouches
British Medical Journal

“Six mois après son opération, la cicatrisation des incisions était parfaite et la patiente s’alimentait sans difficulté. ” Telle est l’heureuse conclusion de la prise en charge d’une petite fille née avec deux bouches en Caroline du Sud. En racontant son suivi dans le British Medical Journal, ses médecins rappellent la rareté de cette anomalie qui aurait inspiré la mythologie grecque.  

Une langue, des dents et des glandes salivaires... en double

C’est un défaut de développement de l’embryon qui peut conduire au dédoublement de certaines structures de la face : la diprosopie. Elle aurait touché moins de 40 enfants depuis 1900. Parfois, d’autres malformations sont associées mais ce n’était pas le cas pour la petite Américaine. Sa seconde bouche, de taille réduite, était située en bas de sa joue droite. Elle comprenait une langue, des germes dentaires et des glandes salivaires. L’ensemble s’activait lorsque la petite fille s’alimentait avec sa “première” bouche, bien plus développée, et la seule reliée à son tube digestif.   

Opérée avec succès à six mois

L’opération a été réalisée à six mois pour retirer toutes les structures anormales. Y compris une petite partie osseuse qui comprenait de futures dents. Tout l’enjeu de cette chirurgie était de reconstituer la joue tout en préservant les nerfs essentiels à la fonction de sa bouche et les germes dentaires appelées à grandir.  

Six mois après l’intervention, la petite fille d’un an allait très bien. Sa lèvre inférieure souffrait seulement d’une mobilité limitée du côté droit. Ses médecins ne savent pas si c’est à cause d’une défaillance du muscle lui-même ou des nerfs qui commande ses mouvements.  

Il arrive que la diprosopie soit bien plus développée. Elle serait à l’origine de figures mythologiques comme le dieu romain Janus qui avait deux visages. 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr