1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Bronchiolite

La vidéo d’un bébé souffrant de bronchiolite fait le tour du web

Ces derniers jours, la vidéo d’un bébé en détresse respiratoire refait le buzz. Si l’enfant est aujourd’hui hors de danger, sa mère continue à sensibiliser aux premiers signes de bronchiolite.

Rédigé le

La vidéo d’un bébé souffrant de bronchiolite fait le tour du web
La vidéo montre la petite fille respirer avec difficulté © Charlie O'Brien sur Facebook

Ca y est, la grippe arrive, et tous les parents de nouveau-nés montent la garde, inquiets aux premiers signes de toux. Mais ceux-ci oublient encore trop souvent de surveiller la respiration de leur bébé. Pourtant, repérer un changement inhabituel peut lui sauver la vie.

"Je savais que c’était un signe de détresse respiratoire"

En septembre dernier, la blogueuse britannique Charlie O'Brien a posté une vidéo sur sa page Facebook. On y voit sa fille Luna, âgée d’environ deux mois, respirer difficilement. Ses côtes "sortent" et "rentrent" très rapidement, un signe de bronchiolite, une maladie très répandue chez les bébés en hiver.

"J’étais en train de la regarder dormir, et j’ai vu que quelque chose n’allait pas. J’ai déboutonné sa grenouillère, et voici ce que j’ai vu", commente Charlie O'Brien dans son post Facebook. "Quand on voit les côtes apparaître et disparaître ainsi, il faut amener son bébé ou son enfant à l’hôpital", poursuit-elle.

La blogueuse a confié au site britannique Romper qu’elle a aussitôt emmené sa fille aux urgences. La santé du bébé s’étant rapidement améliorée, elle a pu ramener Luna à la maison quelques heures plus tard. Mais durant la semaine, de nouveaux signes ont alerté Charlie O'Brien. Luna, d’ordinaire très bavarde, était "très calme". De nouveau, la mère remarque que sa fille ne respire pas normalement : sa cage thoracique se gonflait et se dégonflait à une vitesse effrayante, et ses narines étaient grandes ouvertes. "Je savais que c’était un signe de détresse respiratoire", explique Charlie O'Brien.

Une vidéo vue plus de 2,4 millions de fois

Elle appelle alors le 111, un service d’aide médicale. En attendant, elle filme son bébé pour, plus tard, montrer la vidéo à un médecin. Un praticien finit par décrocher, et lui annonce que Luna doit être emmenée à l’hôpital en urgence. Luna présentait en fait de faibles taux d’oxygène. "Nous avons eu beaucoup de chances par rapport à d’autres familles. Luna n’est pas restée plus d’un nuit à l’hôpital", se réjouit Charlie O'Brien.

Tous les ans, environ 30% des enfants de moins de 2 ans sont touchés par la bronchiolite. A l’origine de la maladie, le virus respiratoire syncytial, ou VRS, qui bouche les bronches des tout-petits. Le bébé respire mal et rencontre des difficultés pour manger, boire et dormir. Si la bronchiolite est très souvent bénigne, elle peut provoquer d’importantes complications.

La vidéo de la blogueuse a été vue plus de 2,4 millions de fois depuis septembre. Elle a généré près de 5.000 commentaires été partagée plus de 34.000 fois. "Depuis que j’ai publié ce message, j’ai reçu des milliers de témoignages de parents qui ont presque perdu leur bébé. Je suis très heureuse d’avoir partagé ce clip, même si un seul bébé ou une seule famille a pu être aidé.e", confie Charlie O'Brien.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus