Seniors : quels sont les premiers signes de perte d'autonomie ?

Quels sont les premiers signes de perte d'autonomie ? Quand doit-on commencer à s'affoler ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Christophe Trivalle, gériatre à l'hôpital Paul Brousse (Villejuif) :

"La dépendance et la perte d'autonomie sont liées à la maladie. Ce n'est pas parce que l'on devient vieux, que l'on devient dépendant. On devient dépendant et on perd son autonomie car on a souvent des maladies qui vont entraîner cette perte d'autonomie. La maladie d'Alzheimer est un des premiers motifs d'entrée en institution. Il s'agit d'une perte d'autonomie par les fonctions cognitives. Mais une personne qui a de l'arthrose peut avoir une perte d'autonomie car elle ne pourra plus marcher. Et la perte d'autonomie et la dépendance sont liées à une maladie au départ.

"Il est difficile de parler de premiers signes car souvent l'évolution est lente. Mais il peut s'agir de difficultés à se laver toute seule, à s'habiller toute seule, à pouvoir se faire à manger toute seule… ces capacités sont particulièrement touchées. On peut ensuite évaluer d'autres capacités comme les capacités instrumentales : savoir se servir du téléphone, gérer son argent, capacité à prendre les transports en commun… Dès que ces capacités deviennent problématiques, on peut commencer à se poser des questions.

"Le pivot de la prise en charge reste le médecin généraliste. Mais ensuite pour mettre en place des aides, on a souvent besoin d'avoir des conseils d'une assistante sociale. Le médecin généraliste, lui, peut signaler ce dont la personne a besoin et l'assistante sociale va pouvoir organiser les choses."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :