Grippe : bientôt un nouveau traitement pour les formes graves ?

Si pour la plupart des patients, la grippe se limite à une forte fièvre et une grosse fatigue, pour les plus fragiles, il s'agit d'une maladie grave. Elle fait entre 2.000 et 4.000 morts chaque année en France. Une équipe de chercheurs français a mis au point une molécule qui pourrait permettre d'éviter les complications pulmonaires.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Cibler directement les cellules infectées plutôt que le virus lui-même, c'est la nouvelle stratégie thérapeutique mise au point par une équipe de chercheurs français pour lutter contre la grippe. Cette découverte vient d'être publiée dans la revue Journal of Clinical Investigation.

La grippe est responsable d'épidémies saisonnières, elle touche chaque année plusieurs millions de personnes en France. Si le vaccin est le moyen de prévention le plus efficace, les traitements antiviraux ne permettent pas de traiter les complications graves.

Pour mettre au point une nouvelle stratégie, Béatrice Riteau, de l'Université Claude-Bernard Lyon 1 et ses collègues de l'Inra ont étudié ce qu'il se passait à l'intérieur des cellules infectées chez des souris.

Ils ont ainsi identifié une protéine (PAR1) impliquée dans les réactions immunitaires menant à l'inflammation des poumons. En administrant une molécule antagoniste aux animaux grippés, le processus inflammatoire a été inhibé.

Cette découverte ouvre la voie à de nouvelles pistes thérapeutiques dans la lutte contre la grippe. Toutefois, d'autres études sont nécessaires avant de pouvoir utiliser le même traitement pour l'homme.

Etude de référence : "PAR1 contributes to influenza A virus pathogenicity in mice", J Clin Invest. doi:10.1172/JCI61667.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :