Futures mamans et toutes leurs dents... à surveiller

Futures mamans et toutes leurs dents... à surveiller

Selon une étude de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), une maman sur deux aurait contracté au moins une carie pendant sa grossesse. Pour parer à cette carence de soins bucco-dentaires, un dispositif d'examen gratuit au quatrième mois de grossesse devrait être lancé en 2013.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Il y a un proverbe qui le dit : un bébé, c'est une dent en moins ! Les futures mamans développent plus de caries et doivent être plus vigilantes. D'après une étude de l'Inserm, en moyenne, une maman sur deux sort de la maternité avec une à trois caries. Entre 2003 et 2006, 1 094 femmes ayant donné naissance à un enfant à terme se sont soumises à un examen dentaire dans les deux à quatre jours suivant l'accouchement et ont répondu à différentes questions permettant de cerner leur statut socio-démographique et certains comportements. L'étude, menée sur six maternités en Ile-de-France, en Midi-Pyrénées et en Alsace, annonce que 51,6 % des femmes ont eu au moins une carie à la sortie après leur accouchement.

Pour lutter contre ce phénomène, un dispositif devrait être mis en place rapidement, d'ici à 2013 : toutes les futures mamans pourront bénéficier d'un examen de prévention bucco-dentaire gratuit à leur quatrième mois de grossesse.

La grossesse, vrai facteur de problèmes dentaires

Une grossesse entraîne de nombreux changements physiologiques qui ont des répercussions, notamment au niveau buccal. Le corps de la maman, dont les forces sont toutes entières consacrées à la défense de son bébé, voit ses propres défenses immunitaires baisser et la résistance aux bactéries de la cavité buccale diminuer. Résultat, les gencives et les dents sont fragilisées.

Les gingivites sont très fréquentes et les gencives enflammées et douloureuses favoriseraient à leur tour les caries. La relation de cause à effet est logique : le brossage devient douloureux et les mamans insistent moins et sont moins attentives à un brossage rigoureux.

Autre raison : les nausées et les vomissements, qui fragilisent l'émail des dents et les rendent plus perméables et vulnérables. Enfin, les futures mamans rechignent parfois à aller consulter un dentiste car elles craignent que les soins soient nocifs pour leur bébé. Mais toutes les mères ne sont pas égales devant ce phénomène : l'Inserm note qu'on trouve plus de caries chez les jeunes mamans (entre 18 et 24 ans), d'origine étrangère et de milieux sociaux modestes.

Attention donc si vous êtes enceinte à être vigilante et à surveiller vos dents.

En savoir plus