Maladies cardiaques : éviter un mort sur deux… de force

Selon le Européan Journal of Preventive Cardiology, on pourrait diminuer de moitié le nombre de décès liés aux maladies cardio-vasculaires en Europe, si les mesures de préventions étaient imposées : alimentation, alcool, tabac et publicités devraient donc êtres plus réglementés.

Rédigé le

Maladies cardiaques : éviter un mort sur deux… de force
Maladies cardiaques : éviter un mort sur deux… de force

Les cardiologues européens ne semblent plus très confiants dans la capacité de chacun d'être raisonnable, et d’appliquer les préceptes que nous connaissons tous comme « bons pour la santé ». Pour protéger notre cœur et nos artères, ils estiment donc que les politiques devraient imposer des mesures à grande échelle :

Encadrer l’Industrie agro-alimentaire

  • Taxer les produits riches en  sucre, graisses et sel, et imposer une diminution des quantités de ces éléments.
  • Subventionner la consommation de fruits et légumes.
  • Imposer un étiquetage nutritionnel clair.
  • Encadrer la publicité.

 Alcool et tabac

  • Taxer davantage les cigarettes et l’alcool.
  • Interdire la publicité sur le tabac et l’alcool (comme en France).

 Activité physique

Les maladies cardio-vasculaires font chaque année 4,3 millions de morts en Europe, dont 147 000 en France.

En savoir plus