Les ostéopathes mobilisés pour la qualité de leur profession

Les ostéopathes sont inquiets pour l'avenir de leur profession, les conditions de formation et la sécurité sanitaire des patients. Un appel à la mobilisation a été lancé pour réclamer une régulation qualitative et quantitative de la formation à l'ostéopathie.

Rédigé le

Les ostéopathes mobilisés pour la qualité de leur profession

La Fédération Française d'Ostéopathie (FFO), le Syndicat Français des Ostéopathes (SFDO) et l'Union Nationale des Etudiants en Ostéopathie (UNEO) appellent à une marche de contestation aujourd'hui dans cinq ville de France (Paris, Lille, lyon, Bordeaux et Nantes)

Selon les professionnels de l'ostéopathie, les conditions de formation n'ont pas évolué favorablement afin de garantir une ostéopathie de qualité pour les patients. La faute à une prolifération des établissements de formations, dont le nombre ne cesse d'augmenter. Il y a en effet plus d'établissements en France que dans les états européens réunis. De plus, la qualité de ces formations reste très inégale. Les critères d'agréments actuels sont jugés trop imprécis et mal respectés. Difficile donc de savoir ce que ces écoles valent et d'en faire une sélection qualitative.

Autre sujet de mécontentement : le rapport de l'Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) n'a toujours pas rendu public malgré l'avis récent de la Commission d'accès aux documents administratifs. Les syndicats dénoncent également le non-respect des engagements pris par le ministère de la Santé, en mai 2011, en faveur d'une évolution de la réglementation.

En savoir plus

 

Sponsorisé par Ligatus