Campagne présidentielle : et la santé ?

A une période où l'accès aux soins se fait de plus en plus difficile, la santé est un sujet prioritaire pour une majorité de français. Un thème qu'ils jugent négligé par les candidats, à moins de trois mois de l'élection présidentielle. Selon un sondage Harris Interactive pour la Mutualité-Française, pour 75 % des Français en effet, la santé et la protection sociale ne sont pas une priorité pour les candidats à la présidentielle.

Rédigé le

Campagne présidentielle : et la santé ?
La santé dans le débat, spécial 2012

D'après ce sondage réalisé en ligne du 1er au 6 février 2012, auprès d'un échantillon représentatif de 1 665 individus âgés de 18 ans et plus, la santé est au cœur des préoccupations des Français. Juste derrière les grands sujets de société que sont l'emploi et le pouvoir d'achat, et avant l'éducation et la réduction de la dette publique, la santé arrive en troisième position dans les questions qui concernent les citoyens. Le sujet est jugé "prioritaire" pour 57 % d'entre eux et "important " pour 32 %.

La santé, sujet oublié du débat électoral

Sur ce thème, les présidentiables ne répondent pas aux attente des Français, puisque 75 % des personnes interrogées estiment que la santé et la protection sociale ne sont pas des priorités dans leurs programmes. Pourtant, de plus en plus de personnes rencontrent des difficultés dans l'accès aux soins : 35 % d'entre elles disent avoir déjà renoncé à des soins pour elles-mêmes ou un membre de leur foyer et 50 % ont du reporter des soins.

Pessimisme et inquiétude

L'heure n'est visiblement pas à l'optimisme pour les Français, qui estiment (à 93 %) que le coût des mutuelles va augmenter et que le nombre de personnes qui vont se voir dans l'obligation de renoncer à des soins par manque de moyen va encore s'accroître (à 86 %). A noter que pour ouvrir le débat et aborder ces questions, la Mutualité-Française, qui regroupe la quasi-totalité des mutelles (soit 600), organise aujourd'hui 8 février 2012, à Paris, une conférence avec des représentants de candidats.

Pour en savoir plus :