À quoi sert le pancréas ?

Chaque année, 14 000 Français découvrent qu'il souffrent d'un cancer du pancréas. Mais à quoi sert cet organe encore souvent mystérieux ? Minute Docteur lève le voile sur ses nombreuses fonctions.

Rédigé le
Minute Docteur : À quoi ça sert le pancréas ?
Minute Docteur : À quoi ça sert le pancréas ?  —  Le Mag de la Santé - France 5

Le pancréas se trouve juste derrière l’estomac, entre l’intestin grêle et la rate. Avec ses 15 cm de long, c’est la deuxième plus grosse glande de notre corps.

Longtemps méconnu, le pancréas est décrit pour la première fois au 4e siècle avant notre ère par Hérophile de Chalcédoine, anatomiste et médecin à Alexandrie.

Il aide à la digestion et régule la glycémie

Les fonctions complexes de l’organe ne sont en revanche découvertes qu’au 17e siècle. À force d’études et de dissections, son double rôle est découvert.

En premier lieu, il aide à la digestion des graisses et des sucres en produisant des sucs gastriques. Une fois déversés dans l’intestin grêle, les sucs gastriques vont fragmenter les aliments ingérés et aider à les digérer.  

La deuxième fonction du pancréas, est la régulation de la glycémie, c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang. Pour y parvenir, il va sécréter plusieurs hormones. Tout d’abord, la fameuse insuline connue de tous.

Quand vous mangez du sucre, l’insuline permet de distribuer le glucose dans les cellules des muscles et du cerveau par exemple pour qu’il soit transformé en énergie. 

Gélules, injections d’insuline, transplantation

À l’inverse, lorsque vous êtes en hypoglycémie, que vous manquez de sucre, le pancréas va synthétiser une autre hormone, le glucagon. Il va puiser dans les réserves en sucre du foie pour les redistribuer aux cellules. 

Quand le pancréas ne fonctionne plus bien, par exemple en cas de diabète de type 2, des palliatifs peuvent être proposés aux patients, comme des gélules capables de remplacer les sucs gastriques ou encore des injections d’insuline quotidiennes.

L'autre solution est la transplantation de pancréas. Depuis 1966, près de 2 000 Français ont pu bénéficier d’une telle greffe.  

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !