1. / Se soigner
  2. / Phytothérapie
  3. / Bien respirer

Des purificateurs d'air... pas si purs !

Certains purificateurs d'air peuvent émettre des composés "néfastes" pour la santé, selon un avis publié mardi par l'Anses.

Rédigé le

Des purificateurs d'air... pas si purs !

Vous pensiez respirer un air plus pur grâce à votre nouveau purificateur d'air... et bien vous vous trompiez! Les purificateurs d'air censés traquer les polluants à l'intérieur de nos logements n'ont pas démontré leur efficacité et certains peuvent même émettre des composés "néfastes" pour la santé, a estimé mardi l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). "Au regard des travaux d’expertise conduits, l’Anses souligne que d’une façon générale, les éléments scientifiques collectés et analysés ne permettent pas de démontrer une efficacité en conditions réelles d’utilisation des dispositifs d’épuration de l’air intérieur".

Une efficacité qui reste à démontrer

L'étude de marché conduite dans le cadre du rapport de l'Anses a recensé 500 dispositifs différents, utilisant diverses méthodes de purification (filtration, ionisation, photocatalyse, sprays "assainissants"...) ou en combinant plusieurs. En plus d'une efficacité "à démontrer", certains peuvent même avoir un effet inverse à l'objectif recherché. "Ces dispositifs peuvent dégrader la qualité de l’air intérieur en générant de nouveaux polluants", estime le comité d'experts de l'Agence, évoquant l'émission d'ozone ou de formaldéhyde.

Les sprays "assainissants" déconseillés aux asthmatiques

Quant aux sprays dit "assainissants" revendiquant une action biocide, ils peuvent émettre des composés organiques volatils (COV) "néfastes sur la santé", et l'Agence conseille aux asthmatiques de ne pas les utiliser. Notant qu'il existe peu d’études sur les effets des purificateurs d'air, l'Anses recommande d'autre part une "certification de chaque dispositif qui revendique une épuration de l’air intérieur", en se basant sur des essais conduits dans des conditions les plus proches possible

Sponsorisé par Ligatus