1. / Livre

La sélection du 10/05/19

Les Bidochon - tome 22 - Les Bidochon relancent leur couple ; Le cahier de recettes de Jacky Durand aux éditions Stock ; Je fais des gâteaux moi-même avec les mains en 10 minutes ; Les Délices de Tokyo ; L'Enfant et l'oiseau ; La lumière qui s'éteint... sont les livres présentés par Gérard Collard dans "Le Magazine de la santé" du 10 mai 2019.

Rédigé le

La sélection du 10/05/19
  • Les Bidochon - tome 22 - Les Bidochon relancent leur couplede Binet
    Christian Binet
    Ed. Dargaud, mai 2019

Raymonde et Robert Bidochon sont un couple moderne. Surtout Raymonde, qui décide de donner un coup de fouet à leur vie sexuelle en participant à des réunions "Lingeries Sex-toys", avec des amies. En quête d'idées neuves et plus ou moins farfelues, Raymonde va tout essayer pour réveiller Robert qui, lui, pense avoir déjà accompli quelque chose d'énorme avec un soin du visage clarifiant au lait de concombre... Un album hilarant qui signe le retour éclatant du couple de Français moyens le plus célèbre du monde.

  • Le cahier de recettes
    Jacky Durand
    Ed. Stock, avril 2019

Monsieur Henri, le charismatique patron du restaurant le Relais fleuri, s’est toujours opposé sans explication à ce que son fils Julien devienne cuisinier. Quand il sombre dans le coma, Julien n’a plus qu’une obsession : retrouver le cahier où, depuis son enfance, il a vu son père consigner ses recettes et ses tours de main. Il découvre alors d’autres secrets et comprend pourquoi Henri a laissé partir sa femme sans un mot. Avec ce roman, Jacky Durand nous offre le magnifique portrait d’un homme pour qui la cuisine est plus qu’un métier : le plaisir quotidien du partage et l’art de traverser les épreuves. Une tendre déclaration d’amour filial, une histoire de transmission et de secrets, où, à chaque page, l’écriture sensuelle de l’auteur nous met l’eau à la bouche.

  • Je fais des gâteaux moi-même avec les mains en 10 minutes
    Elena Seleniene
    Ed. Milan, mai 2019

Les premières recettes de gâteaux et de biscuits mégabonnes et super faciles à réaliser !
Un livre de pâtisserie vraiment adapté aux tout-petits :
Des recettes à faire en peu d'étapes et rien qu'avec les mains !
Des ingrédients à mesurer avec une tasse ou une cuillère !
Un temps de préparation de 10 minutes maximum !
Un grand marmiton pour mettre le gâteau au four !
Une fabrication ingénieuse permet de transformer le livre en chevalet pour avoir la recette sous les yeux !

  • Les Délices de Tokyo
    Durian Sukegawa
    Ed. Livre de Poche, mai 2017 

"Écouter la voix des haricots" : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d'embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu'elle lui a fait partager.
Magnifiquement adapté à l'écran par la cinéaste Naomi Kawase, primée à Cannes, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie.
Poignant, poétique, sensuel  : un régal.

  • L'Enfant et l'oiseau
    Durian Sukegawa, Myriam Dartois-Ako
    Ed. Albin Michel, avril 2019

Johnson, tombé du nid, est le seul survivant de sa fratrie. À bout de forces, le jeune corbeau est recueilli par Ritsuko, femme de ménage et mère célibataire, qui décide de le ramener chez elle au mépris de l'interdiction d'héberger des animaux dans son immeuble. Bien lui en prend, car son fils adolescent, Yôichi, se passionne pour l'oiseau qu'il entoure de mille soins. Un jour, le gardien fait irruption chez eux et Johnson, que Yôichi avait caché sur le balcon, s'envole. C'est le début pour lui d'une longue errance. Il sait qu'il ne peut retourner auprès de son ami et cherche à survivre dans une ville hostile. Une rencontre va lui sauver la vie...

  • La lumière qui s'éteint
    Rudyard Kipling, Pierre Coustillas
    Ed. Gallimard, août 2006

Dans La lumière qui s'éteint, le lecteur trouve matière à émotions fortes : l'amour, la guerre, la mort y sont évoqués sur un fond d'exotisme qui plaît aux amateurs de romans d'aventures. L'imaginaire et le réel y sont habilement mêlés. Le texte a le parfum de l'expérience vécue tout en faisant la part belle aux espérances irréalisées et peut-être irréalisables. Et surtout, au terme d'une existence agitée qui connaît les sommets de la gloire et les abîmes du désespoir, la mort triomphe, qui seule peut apaiser les souffrances du héros, Dick Heldar. Délaissant le monde indien, Kipling situe son action en Angleterre et au Soudan et, de plus, il s'y met en scène. L'affection particulière qu'il garda toujours pour ce roman dit clairement qu'il y mit beaucoup de lui-même.

Vous pouvez commander les livres présentés par Gérard Collard en vous rendant sur le site de la librairie en ligne Griffe noire.