1. / Livre

La sélection du 25/05/2018

Mémoires (Tome 1) ; Mémoires (Tome 2) ; Le lecteur de cadavres ; La maison au bord de la nuit ; Portnoy et son complexe... sont les livres présentés par Gérard Collard dans "Le Magazine de la santé" du 25 mai 2018.

Rédigé le

La sélection du 25/05/2018
  • Mémoires (Tome 1)
    Simone de Beauvoir, Éliane Lecarme-Tabone
    Ed. Gallimard, mai 2018
     
  • Mémoires (Tome 2)
    Simone de Beauvoir, Éliane Lecarme-Tabone
    Ed. Gallimard, mai 2018

Simone de Beauvoir est née à Paris le 9 janvier 1908. Elle fit ses études jusqu'au baccalauréat dans le très catholique cours Désir. Agrégée de philosophie en 1929, elle enseigna à Marseille, à Rouen et à Paris jusqu'en 1943. Simone de Beauvoir a écrit des mémoires où elle nous donne elle-même à connaître sa vie, son oeuvre. L'ampleur de l'entreprise autobiographique trouve sa justification, son sens, dans une contradiction essentielle à l'écrivain : choisir lui fut toujours impossible entre le bonheur de vivre et la nécessité d'écrire, d'une part la splendeur contingente, de l'autre la rigueur salvatrice. Faire de sa propre existence l'objet de son écriture, c'était en partie sortir de ce dilemme.

Outre le célèbre Deuxième sexe (1949) devenu l'ouvrage de référence du mouvement féministe mondial, l'oeuvre théorique de Simone de Beauvoir comprend de nombreux essais philosophiques ou polémiques. Après la mort de Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir a publié La Cérémonie des adieux (1981) et les Lettres au Castor (1983) qui rassemblent une partie de l'abondante correspondance qu'elle reçut de lui. Jusqu'au jour de sa mort, le 14 avril 1986, elle a collaboré activement à la revue fondée par Sartre et elle-même, Les Temps Modernes, et manifesté sous des formes diverses et innombrables sa solidarité avec le féminisme.
 

  • Le lecteur de cadavres
    Antonio Garrido
    Ed. Livre de Poche, juin 2015 

Ci Song est un jeune garçon d'origine modeste qui vit dans la Chine du XIIIe siècle. Après la mort de ses parents, l'incendie de leur maison et l'arrestation de son frère, il quitte son village avec sa petite soeur malade. C'est à Lin'an, capitale de l'empire, qu'il devient fossoyeur des "champs de la mort" avant d'accéder à la prestigieuse Académie Ming. Son talent pour expliquer les causes d'un décès le rend célèbre. Lorsque l'écho de ses exploits parvient aux oreilles de l'empereur, celui-ci le convoque pour enquêter sur une série d'assassinats. S'il réussit, il entrera au sein du Conseil des Châtiments, s'il échoue, c'est la mort. C'est ainsi que Ci Song, le lecteur de cadavres, devient le premier médecin légiste de tous les temps.

Un roman, inspiré par la vie d'un personnage réel, captivant et richement documenté où, dans la Chine exotique de l'époque médiévale, la haine côtoie l'ambition, comme l'amour, la mort.
 

  • La maison au bord de la nuit
    Catherine Banner, Marion Roman
    Ed. Pocket, mai 2018

Castellamare. C'est un caillou perdu, au large de Syracuse. Une île de légendes et de malédictions. Là, le jeune médecin Amadeo Esposito trouvera son premier poste. Et posera pour toujours ses valises. Malgré les tranchées de 1914, malgré le fascisme, les ragots, les scandales, celui qui naquit à Florence sans parents ni famille y fondera la sienne - les siennes... C'est ici, dans la maison Au Bord de la Nuit, que trois générations d'Esposito vont vivre, mourir, aimer, se déchirer, s'effondrer et se relever, sous le regard de la sainte patronne locale, Sant'Agata, toujours prompte à réaliser quelques miracles...
 

  • Portnoy et son complexe
    Philip Roth, Henri Robillot
    Ed. Folio, octobre 1973

Peut-être que si nous posions la question suivante à Alex Portnoy : "Si vous deviez tirer un trait sur une partie de votre anatomie, laquelle choisiriez-vous ?", il nous répondrait : "Mes organes génitaux, mon schlong en yiddish"... juste avant de changer d'avis. Pourtant, la sexualité c'est bien le problème d'Alex... Brillant élève puis cadre supérieur en vue, écrasé par l'autorité de ses parents si démesurément attachés à la tradition juive américaine, Alex n'en reste pas moins un obsédé. Et les terribles fantasmes qui le hantent vont s'avérer être les plus lourds fardeaux qu'un homme élevé dans le quartier israélite de Newark ait à supporter... 

Avec cet humour ravageur qui hésite à choisir son camp, la tendresse ou le cynisme, Philip Roth s'attaque à l'ignorance et à la bêtise qui nourrit les préjugés. Il le fait sans aucune retenue ni aucune pitié pour dresser comme un étendard le témoignage de Portnoy, un cri désespéré pour la tolérance.
 

Vous pouvez commander les livres présentés par Gérard Collard en vous rendant sur le site de la librairie en ligne Griffe noire.

Sponsorisé par Ligatus