1. / Livre

La sélection du 08/06/2018

Globules et conséquences : petite histoire d'une leucémie ; Les déracinés ; Filles de la mer ; Un manoir en Cornouailles... sont les livres présentés par Gérard Collard dans "Le Magazine de la santé" du 8 juin 2018.

Rédigé le

La sélection du 08/06/2018
  • Globules et conséquences : petite histoire d'une leucémie
    Catherine Pioli
    Ed. Vents d'Ouest, juin 2018

Un témoignage poignant sur le combat face à la maladie.
La vie de Catherine, illustratrice, bascule le jour où on lui diagnostique une leucémie aiguë : une forme de cancer très grave qui s'attaque au système immunitaire. Elle qui n'avait jamais vraiment été hospitalisée se retrouve alors propulsée dans le monde des grands malades et découvre la vie en hôpital. C'est un véritable parcours du combattant qui s'annonce... Les analyses, l'attente des résultats, les séances de soin, le corps qui se transforme, la perte des cheveux, ses relations avec le corps médical, le soutien de son compagnon et de ses proches, le retour à la vie normale, le regard des autres... En textes et en dessins, elle décide de raconter l'impact que la maladie a eu sur sa vie avec une grande sincérité, et surtout beaucoup de recul et d'humour.

Avec elle, on vit l'attente, les doutes, la peur, les pleurs... mais on écoute aussi et surtout les rires, l'amour et la volonté de vivre. Rarement on avait raconté la maladie avec une telle lucidité. Globules et conséquences est un livre d'une grande force, riche en émotions, mais qui ne verse jamais dans le pathos. Un livre qui montre qu'on peut être léger et profond à la fois. Catherine Pioli ne survivra malheureusement pas à la maladie. Malgré tout, le testament qu'elle nous livre est plein d'humanité et d'espoir.
 

  • Les déracinés
    Catherine Bardon
    Ed. Les Escales, mai 2018

À Vienne, en 1932, au milieu du joyeux tumulte des cafés et de l'opéra, Wilhelm, journaliste, rencontre Almah, la femme de sa vie. L'antisémitisme enfle, et, après l'Anschluss, la violence quotidienne les terrifie. Myriam, la soeur de Wilhelm est partie aux Etats-Unis. Leurs parents, eux, ne peuvent quitter leur pays natal. Déchiré, mais bien décidé à sauver Almah et leur jeune fils, Wilhelm se résout à fuir l'Autriche.

Suisse, 1939. Dans un camp de réfugiés, le jeune couple et leur petit Frederick sont bloqués, leurs passeports ne sont pas en règle. La situation semble inextricable jusqu'à ce qu'un homme leur offre une porte de sortie : fonder un kibboutz en République dominicaine. Pour complaire aux Américains, le dictateur local, Trujillo, a en effet offert 100.000 visas à des Juifs en provenance du Reich. Les "exilés volontaires" débarquent sur la côte nord de l'île, au milieu de la jungle tropicale. Là, tout est à construire, une ville et une vie. Wilhelm et Almah devront apprendre à travailler sous un soleil de feu et à jouir d'une vie simple, loin de l'effervescence autrichienne. Ce sera pour eux l'occasion, peut-être, de se réinventer et de prendre racine.

Fondée sur des faits réels et des témoignages, cette fresque au souffle romanesque admirable révèle un pan méconnu de l'histoire mondiale. Elle parle du sort des individus pris dans les turbulences du temps, de la perte des rêves de jeunesse, de la douleur de l'exil et de la quête des racines.
 

  • Filles de la mer
    Sarah Tardy, Mary Lynn Bracht
    Ed. Robert Laffont, février 2018

Il est parfois plus difficile de respirer en dehors de l'eau que dans les profondeurs des vastes océans... Sur l'île de Jeju, au sud de la Corée, Hana et sa petite soeur Emi appartiennent à la communauté haenyeo, au sein de laquelle ce sont les femmes qui font vivre leur famille en pêchant en apnée. Un jour, alors qu'Hana est en mer, elle aperçoit un soldat japonais sur la plage qui se dirige vers Emi. Aux deux filles on a maintes fois répété de ne jamais se retrouver seules avec un soldat. Craignant pour sa soeur, Hana rejoint le rivage aussi vite qu'elle le peut et se laisse enlever à sa place. Elle devient alors, comme des milliers d'autres Coréennes, une femme de réconfort en Mandchourie.

Ainsi commence l'histoire de deux soeurs violemment séparées. Alternant entre le récit d'Hana en 1943 et celui d'Emi en 2011, Filles de la mer se lit au rythme des vagues et dévoile un pan sombre et bouleversant de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale en Asie. Au fil du récit, par la grâce de leurs liens indéfectibles, les deux héroïnes nous ramènent vers la lumière, où l'espoir triomphe des horreurs de la guerre.
 

  • Un manoir en Cornouailles
    Eve Chase, Aline Oudoul
    Ed. Nil, mai 2018 

Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l'été. Le temps semble s'y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu'au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais. Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d'y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l'appelle et l'attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?

Eve Chase nous entraîne dans une passionnante spirale unissant deux femmes séparées par les années, mais que la force de l'amour et le poids des secrets réunissent en une seule voix, mélancolique et entêtante.
 

Vous pouvez commander les livres présentés par Gérard Collard en vous rendant sur le site de la librairie en ligne Griffe noire.

Sponsorisé par Ligatus