1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Bisexualité, l'attirance envers les deux sexes

Rédigé le 22/02/2017 / 0

La société tend à mettre les gens dans deux cases, hétéro ou homo. Une situation excluant tous ceux qui ne se sentent ni l'un ni l'autre de façon exclusive… Où se situer lorsque l'on est attiré par une personne, et non par un genre, masculin ou féminin ?  Pourquoi se placer forcément dans une case, alors que l'on revendique la liberté de ne pas choisir ? Comment bien vivre cette particularité, alors que homos et hétéros ont du mal à l'accepter ? Ce sont ces questions que pose l'émergence de la bisexualité. Des interrogations qui dérangent, dans une société très normée…

Une réalité difficile à accepter

La dualité entre l'attirance par l'autre sexe et celle par le même sexe que soi est pourtant une réalité en hausse, si l'on en croit les enquêtes (lire l'article de la semaine prochaine). Mais ce "flou sexuel" est refusé par ceux qui aiment les normes claires et préfèrent mettre les gens dans les cases. Ils succombent à des jugements faciles pour ne pas remettre en question la binarité de l'identité sexuelle.

La bisexualité se révèle parfois difficile à vivre, quand certains hétéros vous limitent à un homosexuel refoulé, et certains homos vous considèrent comme un traître. Alors la bisexualité ne serait-elle qu'un transit vers l'homosexualité ou une "errance" temporaire ?

Des échelles d'évaluation

Eh bien non ! La bisexualité est loin d'être nouvelle, même si son côté "tendance" est indéniable depuis quelques années ; c'est notamment grâce aux publicitaires, toujours en quête d'aura sulfureuse. Déjà dans les années 40, le scientifique Kinsey[1] déduisait de son étude des comportements sexuels qu'elle en était une simple variante. Il mit au point une échelle évaluant l'attirance sexuelle. De 0 (exclusivement hétérosexuel) à 6 (exclusivement homosexuel), s'étendait une palette où le désir évoluait librement d'un sexe à l'autre.

Plusieurs décennies plus tard, Klein offre une évaluation[2] plus complète en prenant en compte le comportement sexuel, les fantasmes, les préférences émotionnelles et sociales, le mode de vie et l'identification personnelle. Il les replace aussi bien dans le passé que le présent et l'idéal puisque l'attirance sexuelle est susceptible d'évoluer au cours du temps. Baptisée Klein sexual orientation grid, cette échelle peut aider les personnes en recherche de leur identité sexuelle. En cas de questionnement ou de difficultés d'acceptation, l'aide d'un professionnel connaissant bien la problématique de la bisexualité se révèle parfois indispensable.

Tous bisexuels ?

La bisexualité est pour ceux qui la vivent sereinement une façon de concilier les facettes féminines et masculines présentes en chacun de nous dans des proportions variables. De là à penser que nous sommes tous des bisexuels en puissance, il n'y a qu'un pas que certains ont franchi allègrement…

A l'instar de Freud sur le plan psychique : nous présentons tous des dispositions masculines et féminines, impliquant une attirance potentielle pour une personne du même sexe. Selon la disposition qui l'emporte et surtout la construction de la sexualité, le caractère homo ou hétérosexuel se met en place. Tout au long de la vie, la sexualité se modèle en fonction de la famille et des liens sociaux, des apprentissages sensuels et émotionnels, des expériences sexuelles.

Comme le disait Kinsey, certains seront exclusivement hétérosexuels, d'autres exclusivement homos ; le reste composera avec une attirance majoritaire pour un sexe et une autre minoritaire pour l'autre sexe. Suivant les rencontres et les circonstances,  l'orientation sexuelle se dessine et les préférences sexuelles s'imposent.

Même si le désir majoritairement hétérosexuel reste le plus fréquent, il n'empêche pas les fantasmes homosexuels et parfois les rapprochements homosexuels. C'est notamment le cas à l'adolescence, sont constatés sans pour autant impliquer une bisexualité. A l'âge adulte, le fait d'avoir des fantasmes homosexuels sans passer à l'acte ne signifie pas pour autant un refoulement de l'homo ou de la bisexualité. Tout simplement parce que l'identité sexuelle est d'une complexité incroyable, l'imaginaire érotique également. C'est ce qui fait leur richesse...


[1] Sexual behavior in the human female, Alfred  Kinsey, Wardell Pomeroy, 
     Clyde Martin et Paul  Gebhard, (1953) éd. Indiana University Press

[2] Sexual Orientation: A Multi-Variable Dynamic Process. Klein. Journal of homosexuality. 1985. Published online: 18 Oct 2010. http://dx.doi.org/10.1300/J082v11n01_04

 

 

L'amour est une drogue douce

Rédigé le 14/02/2017 / 0

Vous n'avez d'yeux que pour lui, votre cœur bat la chamade à la simple pensée et il chavire en entendant sa voix. Vous êtes visiblement amoureuse ! Mais savez-vous que le chef d'orchestre du de l'amour est le cerveau, et non le cœur ?

Au début d'une rencontre, c'est la dopamine qui vous met dans tous vos états et vous pousse à aller au-delà de cette nouvelle rencontre et à tout savoir de lui.

Vous êtes enchantée après un déjeuner passé avec l'élu de votre cœur ? Merci la dopamine… elle vous motivera à le revoir, grâce au plaisir ressenti. Dans notre cerveau, elle agit sur le "système de la récompense", responsable de la sensation de plaisir. Pile le système qui est impliqué dans les addictions, au tabac, aux drogues, aux jeux ! L'amour rend accro, c'est bien connu… Attention, elle "désactive" les zones de la critique et vous rendra hermétique aux défauts de votre amoureux(-se). Mais vous saviez déjà que l'amour rend aveugle, non ?

Les hormones de l'amour

La chimie de l'amour ne se limite pas à la dopamine, loin de là : votre cerveau baigne dans les endorphines, baptisées à juste titre "hormones du plaisir", car elles interviennent également dans le fameux système de la récompense. Elles sont produites pour "conforter" l'action de la dopamine, quand vous entendez la voix de l'élu de votre de votre cœur par exemple, ou au moment de l'orgasme. Autre hormone, autre sensation avec la sérotonine, responsable de ce bien-être tellement agréable quand on est ensemble…

Et pour compléter ce cocktail chimique, ajoutons un zeste de vasopressine, quelques pincées d'adrénaline et surtout une bonne dose d'ocytocine. Idéale en cette période de Saint-Valentin, elle a un pouvoir d'attachement : plus les amants passent de temps ensemble, plus ils se touchent et s'embrassent, plus elle est secrétée et plus elle les lie. L'ocytocine favorise la sensation de bien-être ; elle a une action sur le fameux système de la récompense et augmenterait la libération de dopamine. De quoi donner envie de se caresser et de s'embrasser à pleine bouche, non ?

Un amour à cultiver

Grâce à toutes ces molécules, vous planez complètement, vous êtes submergé par un tsunami d'émotions positives et vous succomberez aux délices de l'amour… Profitez-en, cette première phase de passion amoureuse, qui se fonde sur la nouveauté, n'a qu'un temps ! Peu à peu, il y a moins de dopamine produite ; forcément, vous vous êtes habitué(e) à sa belle voix grave, à son regard de velours, à son sex-appeal. Les récepteurs aux endorphines dans le cerveau sont désensibilisés et vous risquez la désillusion, à mesure que les zones de la critique se réveillent. Pas de panique, l'ocytocine est toujours là pour consolider la relation amoureuse. Celle-ci évolue, elle est moins passionnelle et repose davantage sur la tendresse, la complicité, l'affection, les centres d'intérêt commun. Si certains ne supportent pas ces changements, d'autres les dépassent et réussissent à cultiver le sentiment amoureux, le désir et le plaisir. Parce que l'amour, c'est si bon…

Source :

Comment devient-on amoureux ? Dr Lucy Vincent, aux éditions Odile Jacob. 21,50€

Article publié simultanément sur le Huffington Post

A la Saint Valentin, offrez des cadeaux coquins !

Rédigé le 07/02/2017 / 0

Il y a ceux qui détestent la Saint Valentin et ceux qui célèbrent dignement leur amour. Au lieu de vous offrir des cadeaux platement romantiques, faites vibrer au sens propre comme au figuré votre partenaire, grâce à ces cadeaux doucement épicés.

Les coffrets sexo

Le coffret Heaven sens mettra vos sens dans tous les sens… La bougie de massage éclairera de sa gourmandise sensuelle les caresses offertes à votre amoureuse. Enduisez-sa peau de la cire de soja, explorez tout son corps et faites-la vibrer puissamment à l'aide le masseur intime parfumé. De quoi l'emmener au paradis grâce à ce massage très érotique ! En complément, un lubrifiant à base d'eau, dans son élégant flacon.

Offrez-vous un week-end en amoureux, avec ce coffret au nom évocateur : huile et bougie de massage pour un début en douceur, puis amusez-vous avec des dés érotiques, un sextoy, un masque et des menottes. Et grâce à un jeu baptisé Corps à coeur, vous pimenterez vos ébats en vous lançant 100 défis pour rougir de plaisir. … 

Dans cette pochette Saint Valentin, faites monter la température progressivement, d'abord avec ce chéquier Bank of love  qui donne des gages romantiques. Injectez un peu de hasard avec ce jeu de grattage qui choisira pour vous l'action et l'endroit du corps, le lieu, la position. Un stylo Kamasutra vous fera même réviser les positions ! Bandez-lui les yeux, offrez-lui un massage rapide avec l'échantillon. Cherry on the cake, offrez cet œuf vibrant à télécommande pour la faire vibrer à distance !

My secretbox vous propose une série de coffrets, sous forme d'aventures. Dans les corps célestes, vous célèbrerez vos deux corps à l'aide d'une huile et d'une poudre de massage. Eclairée par la lumière d'un photophore, cachez un tatouage sur votre peau, à lui de le trouver…Un lubrifiant hot fera augmenter la température de votre étreinte !

Envie d'un cadeau surprenant et amusant, qui change des chocolats en forme de cœur ? Offrez cette Pochette sexy et ses produits coquins pour femme, avec entre autres des tatoos pour le corps, une sucrerie à lécher sensuellement, un vibro pour se faire plaisir,…  

Les cadeaux épicés

S'il est une valeur sûre en amour, c'est le massage ! Faites-le déraper sensuellement grâce à cette bougie de massage.  Munie de la cire de soja au beurre de karité, vous explorerez la moindre parcelle de son corps...

Injectez du jeu dans votre vie sexuelle avec Love confidence… Un dé, des questions, des gages et toute la nuit pour découvrir ce qui fait vibrer votre amoureux et le mettre en pratique !

Pour un petit cadeau coquin, optez pour un bain moussant aphrodisiaque, à partager évidemment. Sa mousse vous donnera des envies de caresse coquine ; la suite n'appartient qu'à vous…. Aux fruits rouges ou tropical.

Original et amusant, ce panier à pique-nique donnera des envies de déjeuner langoureux sur l'herbe, ou ailleurs, à votre douce ! Une huile de massage, un vibromasseur, un chéquier Bank of love pour distribuer des chèques pimentés toute l'année, sans oublier des préservatifs. Vous voilà bien équipés pour un déjeuner très coquin…

Ou offrez un rouge à lèvres glamour, qui se révèlera beaucoup plus coquin qu'un simple accessoire de maquillage. Il fera vibrer de plaisir votre amoureuse… 

Quoi de plus émoustillant qu'une lecture pimentée ? Drôle et piquant, Un site nommé désir, aux éditions La Musardine, décrit l'univers d'une jeune femme osée, à qui un admirateur secret lance un défi sensuel. Ensemble, ils pousseront la séduction au bout de ses limites, interdiront au plaisir d'aller jusqu'à l'orgasme et au cœur de tomber amoureux…

Si votre amoureux(-se) est un nouveau partenaire, profitez de cet élan sensuel mais souvenez-vous, l'amour ne protège pas des IST ! N'oubliez pas le préservatif, dont la technologie améliore la finesse pour préserver les sensations…

 

 

 

 

 

 

50 nuances de Grey, un effet sur la vie sexuelle ?

Rédigé le 03/02/2017 / 0

A l'occasion de la sortie du deuxième volet de 50 nuances de Grey, un sondage* a été diligenté afin de savoir si le premier film avait modifié la sexualité des Français.

Fifty shades of Grey et son aura sulfureuse… Pour ceux qui avaient échappé au phénomène médiatique, il s'agit d'une série de 3 livres, qui a pimenté la lecture des femmes, lancé la "Mummy porn" et a eu au moins un avantage : libérer la parole à propos du SM soft. Un homme riche et beau faisait l'éducation sexuelle d'une jeune femme innoncente en la dominant, un scénario classique et sexiste...

A l'occasion de la sortie du film, un sondage succinct a été commandé par un site* spécialisé dans les accessoires de bien-être et d'intimité. L'échantillon était petit, composé de 429 personnes, majeures, représentatives de la population française.

Le premier opus était loin d'être un chef d'oeuvre cinématographique mais il a visiblement émoustillé les sondés : 3/4 d'entre eux ont envie d'aller voir le deuxième, en majorité entre copines, et pour 43% en couple.

Près de deux tiers ont changé leur regard sur le sadomasochisme grâce au film. Il l'a rendu moins tabou selon ¾ d'entre eux. Précisons tout de même que le film abordait de façon soft et pour certains peu réaliste le BDSM (bondage discipline sado masochisme).

Ca swingue plus sous la couette

Le film aurait-il libéré les mœurs ?  La réponse est affirmative pour une partie des sondés : près d'un tiers fait appel plus facilement aux jeux de domination et de soumission. Et un quart utilise des accessoires coquins, de préférence les liens. Les Français restent romantiques puisque que les seconds accessoires sont l'huile de massage et les bougies. 59 % aiment regarder un film érotique pour sortir de la routine. Parmi eux, 43 % le font en couple.

Rappelons tout de même que ce sondage porte sur un nombre restreint… maisc'est une bonne occasion de parler de vos envies avec votre amoureux !

* Au moulin rose

A lire :

 

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24