1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Le quickie ou le plaisir express

Rédigé le 18/05/2017 / 0

Il est souvent imprévu, sauvage et déluré, amusant et très satisfaisant. Le quickie, cette étreinte express, a des vertus insoupçonnées…

Il a longtemps été un fantasme très masculin, les hommes accédant souvent plus rapidement au plaisir. Mais bon nombre des femmes apprécient aussi cette étreinte plus sauvage, qui les fait jouir vite et apporte un brin de fantaisie dans la vie sexuelle. Elle assouvit une pulsion sexuelle au moment où elle survient et nous connecte à notre côté animal. Cette spontanéité fait un bien fou dans une vie où tout est organisé, minuté, planifié !

Le principe est de s'offrir très rapidement un moment de plaisir pur, sans prendre le temps de préliminaires longs. Un désir fulgurant pour un orgasme express en d'autres termes…

Amateurs exclusifs de longues étreintes romantiques s'abstenir, ici le côté animal et primaire l'emporte.

Faire preuve d'imagination…

Le couple a tout à gagner d'un quickie occasionnel, qui pousse le désir brut à son summum. Il se décline à toutes les heures du jour et dans toutes les circonstances, il suffit de faire preuve d'un peu d'imagination. Avant d'aller travailler dans l'entrée, à l'heure du déjeuner sur la table de la cuisine… dans la voiture sur un parking désert, dans les toilettes d'un restaurant, ou encore abrités par une porte cochère dans la nuit citadine. Avec la peur d'être surpris, les lieux publics exacerbent souvent l'excitation devenant divinement bonne (attention toutefois à ne pas heurter la sensibilité d'autres personnes, vous risquez un attentat à la pudeur).

Sur un plan pratique, l'idéal pour la femme est de porter une jupe ou une robe, qui se retrousse facilement et se rabat tout aussi vite en cas de spectateurs imprévus. La préférence va évidemment aux bas et non aux collants, plus compliqués à retirer (et plus sexys). Quant au jean skinny, il est, lui aussi, nettement moins pratique. Même si quand on a vraiment envie, on s'accommode de tout.

Quelques conditions préalables à un quickie réussi

Première règle : les deux amants doivent être partants ! Si l'un est d'humeur romantique et a envie de prendre son temps, ce n'est sans doute pas le bon moment. Autre condition incontournable : Madame doit être suffisamment lubrifiée pour ne pas avoir mal durant la pénétration. Même si celle-ci n'est pas indispensable : une masturbation réciproque, une fellation ou un cunnilingus font tout aussi bien l'affaire. Ou si elle a vraiment envie d'une pénétration express et redoute d'être encore sèche, elle peut anticiper et s'exciter juste avant en se caressant un peu. Ou encore demander à son amant de la stimuler judicieusement à l'aide de quelques caresses clitoridiennes.

Dernière limite : pratiqué en permanence, il frustrera vraisemblablement l'un des deux partenaires. Un quickie réussi se pratique en alternance avec des ébats plus longs. Les préliminaires soignés ou un massage plus tendre, a lui aussi beaucoup de charme. En matière de sexualité, la variété prime…

Pimenter la vie sexuelle

la vertu principale du quickie est donc d'injecter un désir sauvage et spontané dans la sexualité. Il contribue à l'épanouir davantage en diversifiant les plaisirs. La décharge ardente d'excitation et de plaisir rapproche les amants, après le partage d'un moment de connivence très intense. Une extase express qui rapproche du 7ème ciel et mettra d'excellente humeur…

Le massage érotique, une parenthèse sensuelle

Rédigé le 12/05/2017 / 0

Le massage érotique est une parenthèse enchantée pour le couple. Moment privilégié d'intimité, c'est un espace de détente et de plaisir loin du chaos de la vie quotidienne.

Un massage se fait dans une atmosphère douce et enveloppante. Le premier conseil est donc d'éteindre téléphones, tablettes, tout ce qui est susceptible de faire de déconcentrer et d'interdire l'accès de la chambre aux enfants s'il y en a dans la maison. Apportez un soin tout particulier à l'ambiance : musique douce invitant à l'abandon, lumière tamisée, par exemple à l'aide d'une bougie de massage dont vous vous servirez de l'huile chaude ensuite.

La sensualité au cœur du massage

Commencez par le dos, qui est fréquemment le siège des tensions. Enduisez vos mains d'huile et commencez par de larges mouvements enveloppants. Effleurez la peau, pétrissez les muscles, faites des torsions, donnez carte blanche à votre imagination. Les trapèzes, les muscles situés en haut du dos, nécessitent une attention particulière. Tout comme la nuque très délicate, qui fait le lien entre l'esprit et le corps. Vous pouvez entre deux mouvements effleurer sa peau de vos lèvres à des endroits stratégiques, comme le bas du dos, la nuque,…  Le cuir chevelu est tellement riche en terminaisons nerveuses que son massage est source d'un plaisir immense. A ne pas négliger ! Selon les envies, tout le reste du corps peut être massé ainsi.

Autre possibilité encore plus voluptueuse, servez-vous de votre corps et non de vos mains : enduisez d'huile votre poitrine et votre ventre, et massez le dos de votre partenaire avec votre corps. Effet garanti...

Ne prenez pas ombrage si le ou la massé(e) s'endort, c'est que vos doigts de fée sont trop efficaces.

De délicieux dérapages

Après l'ambiance, ce qui rend un massage érotique ce sont les dérapages sensuels. Commencez par les seins, notamment chez la femme. A manipuler avec douceur en "titillant" les mamelons pour les hérisser de désir, puis en pratiquant des caresses circulaires, plus ou moins appuyés selon les réactions.

Pour les zones délicates, comme la vulve, les testicules ou le pénis, vous pouvez utiliser une huile de massage faisant aussi office de lubrifiant. Ce double emploi est parfaitement adapté aux massages qui dérapent ! A vous de faire preuve d'imagination en laissant vos mains rivaliser de douceur et d'audace. Du ventre qui se masse doucement dans le sens des aiguilles d'une montre, ou de l'intérieur des cuisses à effleurer en remontant pour exacerber le désir, les mains évolueront vers des zones beaucoup plus stratégiques. Finissez par des caresses en utilisant vos mains ou votre bouche, comme bon vous semble.

Quant au massage des fesses, n'hésitez pas à bien pétrir les muscles fessiers. Pour terminer en apothéose chez l'homme, optez pour un massage prostatique, en commençant par poser la pulpe d'un doigt sur l'anus pour bien le détendre. Introduisez tout doucement ce doigt bien lubrifié, placé la pulpe vers le ventre du massé (et non vers son dos). Faites-le progresser lentement jusqu'à sentir une petite châtaigne sous la pulpe de votre doigt et pressez-la, comme on fait un signe "viens-là". Une sensation très plaisante ne devrait pas tarder à envahir le massé... A associer ou pas avec une masturbation ou une felllation, selon vos envies.

Des coffrets pour voyager au pays de l'érotisme

Certaines marques proposent un coffret, qui vous livre les secrets du massage érotique pour emmener au 7ème ciel votre amant(e). Celui-ci comporte une bougie de massage et des cartes de massage, pour fourmiller d'idées coquines. De quoi pimenter votre technique et le faire rougir de plaisir... Un cœur chauffant apportera une sensation différente et étonnera l'heureux bénéficiaire du massage.

Cet autre coffret propose de varier les plaisirs à l'aide d'une bougie de massage, de deux huiles de massage parfumées et d'une mousse crépitante pour lui faire découvrir une sensation étonnante. Après lui avoir bandé les yeux et attaché les mains, utilisez le masseur vibrant lumineux qui réduira les tensions de son corps et préparera idéalement à des caresses plus sensuelles.

Refermons maintenant cette parenthèse sensuelle, la suite n'appartient qu'à vous…

La masturbation en 3 questions

Rédigé le 05/05/2017 / 0

Dimanche est la journée mondiale de la masturbation, l’occasion rêvée de louer les bienfaits de la masturbation, en solo ou en couple…

  • Quels sont les bienfaits de la masturbation ?

La masturbation est un moyen facile de s'offrir un orgasme pile au moment où on en a envie. En rentrant de son travail pour se détendre, juste avant de s'endormir pour s'apaiser, en cas d'insomnie, devant un film coquin,… toutes les circonstances sont bonnes pour la jouissance ! Et qu'elles sont bonnes, les hormones du plaisir… Lors de l'orgasme, le cerveau produit un cocktail explosif : la dopamine pour le plaisir, les endorphines pour la sensation de bien-être, un zeste de sérotonine, une pincée d'ocytocine (intéressante avec un partenaire pour majorer l'attachement)…

Autre avantage de la masturbation, elle aide à mieux connaître son corps et ses réactions devant l'excitation et le plaisir. Les hommes identifieront mieux les sensations qui précèdent l'éjaculation, ils pourront jouer avec leur excitation et à terme, sauront mieux la retarder, notamment grâce à la respiration. Les femmes qui se caressent savent quelles zones stimuler et comment se faire jouir. Cela les aidera à prendre du plaisir durant la pénétration (voire question suivante) et à montrer à leur partenaire comment les faire vibrer intensément.

  • La masturbation est-elle bonne pour le couple ?

Il est fréquent d'entendre l'idée reçue suivante : lorsque l'on est heureux en couple, on n'a pas besoin de se caresser. L'équivalent dans le domaine culinaire, conviendrait à dire puisque j'aime le moelleux au chocolat, je ne peux pas aimer la tarte aux pommes. Quel est le rapport ? Les deux types de plaisir sont complémentaires et la masturbation est l'assouvissement d'un désir lorsqu'il survient. C'est sain ! A condition qu'elle ne se fasse pas au détriment des rapports sexuels bien sûr.

De plus, elle est particulièrement intéressante en cas de désir sexuel différent entre les 2 partenaires. Ce qui est le souvent le cas chez les personnes en couple depuis longtemps… Inévitablement, il y aura des périodes plus creuses que d'autres, c'est la vie. Elle permet de "juguler" une fréquence insuffisante et de mieux la vivre (ou moins mal). Celui qui est "en manque" aura sa dose de plaisir et mettra moins de pression à son ou sa partenaire. Encore faut-il ne pas culpabiliser pour ce plaisir en solo (et il n'y a aucune raison de le faire) et que l'autre ne considère par ces caresses comme une trahison (même commentaire). Se masturber n'est pas tromper, c'est être autonome dans son plaisir.

  • Comment varier les plaisirs ?

Si vous utilisez toujours la même façon de faire, vous risquez de vous ennuyer à terme.

Varier le type de stimulation offre des plaisirs différents. Soit en optant pour une méthode de masturbation différents , soit en faisant appel aux sextoys. Comme leur nom l'indique, ces jouets sexuels

Les femmes ont le plus grand choix : d'abord avec des jouets destinés à stimuler le clitoris (à l'aide de vibrations ou plus récemment d'aspiration), d'autres ciblés sur le point G, ou encore des sextoys associant les deux types de stimulations. De quoi décoller vers le 7ème ciel en très peu de temps !

Les hommes ont longtemps dû se contenter de masturbateurs réels (pas forcément très esthétiques) ; ils voient le marché se diversifier et prendre des formes beaucoup plus design, avec par exemple ce masturbateur que vous pouvez laisser traîner dans votre chambre ! Et pour ceux qui sont particulièrement curieux et veulent découvrir le plaisir anal et prostatique (seul ou à deux d’ailleurs), il y a l’option  "plug anal (souvent préférée lors du rapport) ou celle du massage prostatique à l’aide d’un jouet vibrant. Sensations "décoiffantes" garanties…

Alors, dimanche célébrez la journée mondiale de la masturbation en vous amusant !

PS : si la masturbation n'est pas votre truc, pas de panique, cet article n'est pas là pour vous mettre la pression. Tous les goûts sont dans la nature et c'est très bien ainsi.

PSS : si la masturbation est réalisée avec perte de contrôle, pour soulager en vain une angoisse, qu'elle provoque une souffrance, il est préférable d'en parler à un médecin.

 

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24