1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Le voyage de noces en safari, une fausse bonne idée ?

Rédigé le 24/08/2016 / 0

La marche nuptiale a été jouée, vous avez déclamé vos vœux le cœur battant la chamade et votre nuit de noce a été dignement célébrée. Au petit matin, vous vous rendez à l'aéroport pour réaliser un rêve d'enfant : observer les Big Five en Tanzanie… Ce voyage de noces en safari sera-t-il à la hauteur de vos espérances de citadine ?

Vous vous imaginiez déjà rejouer les scènes de Out of Africa : vous en robe claire et grand chapeau, interprétant Meryl Streep, et votre amoureux en chasseur épris d'absolu et de grands espaces, certes un tantinet moins beau que Robert Redford. Le concerto pour clarinette de Mozart résonnait déjà à vos oreilles,  sur fond d'un coucher de soleil sublime… Vos rêves étaient grandioses, à la hauteur de votre amour mais parfois, la réalité se révèle tout autre. Sans compter l'environnement sauvage multipliant les pièges pour des citadins en goguette !

On vous avait promis les Big Five et la première nuit, c'est un véritable fauve que vous retrouvez sous la tente : votre amant rugit de plaisir en vous faisant l'amour toute la nuit. Ce que vous regrettez amèrement lorsque le réveil vous tire de votre sommeil avant le lever du jour. Les yeux bouffis, encore sommeillée, vous rêvez fugacement d'une plage aux Maldives mais vous êtes jeune et amoureuse, qu'importe !

Jeune mariée oblige, vous aviez sensuellement glissé dans votre valise vos plus beaux dessous et vos plus jolies robes. Emplie d'une joie primesautière toute maritale, vous enfilez une fine robe et exposez un décolleté digne de Kim Kardashian, certes inadapté dans la savane.  En vous voyant, le guide vous renvoie fermement vous changer : vous n'êtes pas là pour défiler sur un podium…

Une fois habillée de façon adéquate et rêvant toujours d'aventures, vous décidez de ne pas abuser de crème solaire, qui graisse la peau et vous donne des comédons. Vous voilà enfin parti : à vous les gnous, zèbres, gazelles et autres lions. La savane s'étend à perte de vue, déserte. Une heure plus tard, toujours aucun signe de vie aux alentours. Le temps en Afrique n'a pas la même durée qu'ailleurs, l'agence aurait pu vous prévenir. A force d'attendre la venue des grands fauves, vous avez épuisé tous les sujets de conversation avec Chouchou, la tante Marcelle ayant eu raison de votre dernier échange verbal…. L'ennui vous guetterait-il déjà, à l'aube de votre mariage ? Aucune importance, sous la couette (enfin sur le drap, étant donné la température caniculaire), il est inutile de parler.  

Mais le soir venu, vous ressemblez à une gambas ébouillantée tellement vous êtes couverte de coups de soleil. Vous voilà désormais enduite de crème grasse pour apaiser les brûlures… Vous auriez dû écouter les conseils d'Allodocteurs : on ne plaisante pas avec le soleil et on met correctement sa crème solaire ! Au moment de vous coucher, vous avez envie d'une balade digestive, habillée de vêtements longs et dûment recouverte de répulsif pour les moustiques. Attention ! Tout à coup, votre sang ne fait qu'un tour : est-ce bien un serpent que vous avez vu ? Et ce cri terrifiant, ce ne serait pas un lion mort de faim, tout près de vous ? Il est vraiment préférable de vous réfugier sous la moustiquaire.

Trois jours plus tard, les ornières ont eu raison du dos fragile de votre cher et tendre : il est cloué au lit avec un lumbago ! De toute façon, sous le soleil de plomb africain, tout votre corps a transpiré à grosses gouttes. Et couplée à votre string en soie, la sueur a favorisé la macération des germes : une mycose ruine vos espoirs de nuits torrides. Tant pis pour le voyage de noce, vous décidez de profiter seule des gazelles, zèbres, gnous et autres girafes.

Le séjour touche à sa fin, vous avez des cernes jusqu'au milieu des joues puisque vous n'avez pas fermé l'œil du séjour à cause des bruits nocturnes, hululements, grondements et autres bruits suspects. Votre peau est couverte de réactions aux piqûres de moustiques et vous souffrez désormais d'une cystite de la lune de miel (un grand classique, provoqué par les rapports sexuels intenses, auxquels vous avez finalement succombé une fois la mycose et le lumbago guéri). A votre retour, l'exposition au soleil déclenche une poussée d'acné… Mais si votre mariage a survécu à cette expédition, il y a fort à parier que vous finirez vos jours ensemble !

Retrouvez les autres "fausses bonnes idées" sexo : L'amour de vacancesL'amour dans les prés, L'aventure d'un soir et Faire l''amour dans l'eau

Célibataire : l'été de tous les plaisirs

Rédigé le 17/08/2016 / 0

L'été, le célibataire a généralement le choix entre un club, une location avec des amis (et leurs charmants bambins) ou des vacances en famille, qui finissent souvent en pugilat. Dans tous les cas, à vous de profitez de votre célibat pour faire ce qu'il vous plaît et jouir de la vie. Qu'il soit sexuel, culinaire, sportif ou amical, ne boudez pas votre plaisir cet été. Profitez de cette période estivale et légère pour célébrer le plaisir sous toutes ses formes !

Ciblez vos envies et vos besoins. Rêvez-vous d'un homme dans votre lit, de vos neveux à l'acrobranche ou d'un bon bouquin, bien tranquille dans un transat ? Il n'y a pas de bonne réponse, juste la réponse qui vous convient et qui vous fera le plus de bien…

Adaptez vos vacances en fonction de votre réponse. Vous avez la chance d'être célibataire et d'être libre de vos mouvements, profitez-en ! Le club fera le bonheur de ceux qui aiment déhancher leur corps sur le dansefloor,  ou siroter un cocktail en séduisant outrageusement une jolie sirène (voire plusieurs). Les vacances avec des amis qui ont des enfants sont parfois douloureuses pour celle (celui) qui aimerait tant en avoir mais tarde à rencontrer leur prince. Changez de programme ou abrégez la durée des vacances et partez en club ou seule avec une amie. Et si votre famille se passionne pour votre célibat, avec des trémolos dans la voix, faites une mise au point d'emblée (célibataire ET heureuse de l'être ! ET s'ils insistent, un "au fait, vous connaissez le dernier taux de divorce des couples ? 40%..." abrégera la conversation).

Sortez ! Pas forcément jusqu'au bout de la nuit et dans une boîte, si vous détestez cela… Mais prenez un apéritif dans le port de pêche près de la maison, ou optez pour un dîner montagnard. Sortir est le seul moyen de rencontrer si vous êtes en mode "chasse". L'autochtone sera sportif à la montagne donc chaussez vos chaussures de randonnée et arpentez les sentiers. Ou retrouvez-le dans la soirée, faites-lui raconter ses souvenirs d'expéditions extrêmes et flattez-le habilement. (attention toutefois à votre petit cœur, cf l'amour de vacances, une fausse bonne idée ?).

Cocoonez ! Vous préférez un été reposant et ressourçant après une année éprouvante ? A vous le farniente, les massages, les revues débiles, les apéros entre amis,… Prenez soin de vous, aérez-vous l'esprit.

Faites-vous plaisir ! Si vous avez envie de faire l'amour, succombez à la tentation, et avec un préservatif bien sûr. Que c'est bon d'être dans les bras d'un homme et de grimper aux rideaux ! Vous n'avez pas d'homme sous la main ? Pas de panique, j'ai ce qu'il vous faut pour varier le plaisir, avec le satisfayer pro 2 : les onde d'aspiration vous promettent  un orgasme en moins d'1 minute. De quoi assouvir les envies les plus impérieuses, découvrir de nouvelles sensations  et baigner dans les endorphines ! La version numéro 2 est moins bruyante que la première.

Vous êtes abstinent(e) cet été ? Il y a tellement de sources de plaisir : enchantez vos papilles avec un bon restaurant ; régalez-vous avec un page turner (le délicieux Payton Place par exemple) ; un massage relaxant vous emmènera au paradis ; profitez des joies et bienfaits de l'amitié, aussi satisfaisante que l'amour et souvent plus pérenne !

Couple : dynamisez votre vie sexuelle !

Rédigé le 05/08/2016 / 0

Booster sa sexualité, c'est un thème récurrent chaque été. C'est en effet le moment idéal : les vacances sont un moment privilégié pour vous retrouver, sous le soleil qui invite à la bagatelle et à la légèreté. Conseils de couple et idées sexuelles pour donner un coup de fouet vivifiant à votre sexualité.

Warning… Pour donner un coup de fouet vivifiant à votre vie sexuelle, assurez-vous de l'intérêt de celui ou celle qui partage votre lit. Sinon, vous vous retrouverez seul(e) en guêpière ou avec des menottes : grand moment de solitude en perspective… Si l'autre est à moitié convaincu(e) mais pas totalement contre, là relevez-le challenge avec humour et faites-en un jeu (érotique bien sûr).

Affichez un drapeau blanc... Faites une trêve et laissez les conflits du style "c'est toujours moi qui fais les courses" ou "tu me dis toujours ce que je dois faire" derrière vous. Ils s'invitent trop souvent dans le lit, éteignant le désir. Le temps des vacances, oubliez-les... Vous les retrouverez au retour, ne vous inquiétez pas ! Et surtout, vous trouverez peut-être le moyen de désarmer le conflit grâce à un dialogue plus serein, moins passionné si vous avez profité des vacances en vous rapprochant. Toutefois, il est très ardu d'oublier les conflits plus "sérieux" et incrustés dans la dynamique de couple ; l'aide d'un tiers, thérapeute de couple ou psychologue est incontournable lorsque le dialogue est rompu.

Retrouvez-vous... Passez du temps ensemble, choisissez des activités qui vous plaisent à tous les deux, remémorez vous votre première rencontre et la première fois où vous avez fait l'amour (rejouez la scène même ou vitre nuit de noces ! Avec le même genre de tenues). Et surtout séduisez-vous à nouveau… Votre partenaire n'est pas "acquis" : si une certaine sécurité est indispensable dans le couple, ne vous endormez pas sur vos lauriers. Embrassez-vous à pleine bouche, un vrai baiser, long et voluptueux, comme avant… Multipliez les gestes et les paroles tendres, regardez vraiment celui ou celle qui vous fait vibrer. Prenez-vous la main, asseyez-vous côte à côte : ces contacts physiques stimulent la production d'ocytocine, l'hormone de l'amour et de l'attachement.

Du jeu et encore du jeu !

Instillez du jeu dans votre sexualité. Oui, le sexe est un plaisir, il est ludique, gai et plaisant ! Vous manquez d'idées ? J'en ai plein, avec un mot d'ordre : "soufflez un vent de

nouveauté". Changez de positions et de lieu où vous faites l'amour : debout dans la douche ou avec un cunnilingus sur le canapé. D'humeur romantique ? A vous les bougies qui illumineront doucement la chambre à coucher et instilleront une dose de tendresse à vos câlins. Faites l'amour l'après-midi en vacances, pour changer du classique câlin en s'endormant (ou en se réveillant). Et pourquoi pas un petit quickie rapide avant l'apéritif ?

Flirtez avec vos limites : essayez la sodomie, le massage prostatique (ou juste un doigt dans l'anus), les jeux de rôle. Jouez avec les codes du féminin-masculin en étant plus dominant un jour par exemple ou ultra-féminine, avec une lingerie suggestive, un soir.  Utilisez les outils de communication actuels : sextos pour mettre en appétit votre cher et tendre. Sortir de votre zone de confort offrira un soupçon d'excitation et une dose de plaisir en plus.

Utilisez des accessoires : les sextoys offrent des nouvelles sensations, à deux aussi ! Partez à la recherche du point G, avec ce coffret dédié au point orgasmique : un stimulateur dont la tête recourbée vibrera pile au bon endroit, un livre Osez découvrir votre point G pour apprendre à stimuler ce point érotique seule et à deux. Un lubrifiant peut faciliter l'exploration.

Bandez les yeux de votre partenaire ou laissez-vous attacher votre partenaire (le chic coffret Adore me vous propose un bandeau et des menottes en cuir pour vous initier en douceur à la soumission). 

Bref, suivez vos envies sans réfléchir, faites-vous plaisir avec simplicité et offrez du plaisir sans compter…

PS : la semaine prochaine, le post sera consacré aux célibataires !

Orgasmes : quelles différences entre homme et femme ?

Rédigé le 01/08/2016 / 0

Les hommes et les femmes n'ont pas les mêmes orgasmes, c'est bien connu. Mais connaissez-vous plus en détail les différences orgasmiques entre les deux sexes ? Une vidéo amusante (en anglais) les synthétise.

Si l'orgasme féminin est un peu plus long (20 secondes contre 3 à 10 pour le "sexe fort"), l'orgasme masculin est plus fréquent – 95% des cas d'après une étude australienne contre 69% des femmes (chiffres à prendre avec précaution, d'autres études retrouvent des fréquences plus basses pour les femmes).

L'orientation sexuelle joue un rôle puisque les lesbiennes grimpent plus souvent aux rideaux que les hétéros : leurs rapports durent plus longtemps en moyenne et elles savent sans doute mieux comment le corps de leur partenaire fonctionne !

D'autre part, l'orgasme est ressenti de la même façon quel que soit le sexe : il est explosif,  euphorisant et palpitant. Et si au niveau cérébral, des différences existent dans le domaine du désir, elles sont gommées quand il s'agit d'orgasme : les mêmes zones sont activées. Autres similarités entre les sexes : la production d'ocytocine, l'hormone de l'attachement, 4 fois plus importante qu'après la masturbation. De plus, les recherches ont montré que le hommes étaient capables d'orgasme sans éjaculer, ce qui leur donnait la possibilité d'en avoir de multiples.

La vidéo finit en tendant un pont entre les deux sexes : la parole… Les différences enrichissent ; en parlant de son orgasme et en observant celui de son ou sa partenaire de galipettes, on se rapproche davantage de lui. Alors faites l'amour… et parlez !