Les populations non consommatrices de lait sont-elles carencées ?

Les populations non consommatrices de lait sont-elles carencées ?

Rédigé le , mis à jour le

Les populations non consommatrices de lait sont-elles carencées ?

Les réponses avec le Dr Catherine Serfaty-Lacrosnière, nutritionniste, et avec Sylvie Lortal, directrice de recherche spécialiste du lait et des produits laitiers à l'INRA :

"Les populations non consommatrices de lait ne sont pas carencées. Il existe d'autres sources de calcium dans l'alimentation que le lait, des sources que l'on ne soupçonne pas. Quand on a une alimentation variée, il n'y a pas de risque de carence quand on ne consomme pas de lait. En revanche, il faut savoir où trouver son calcium.

"Il faut trouver 700 mg par jour de calcium pour un adulte. Si on supprime lait, fromages, et produits laitiers… la situation se complique. Il faut donc connaître les équivalences."

"En Asie, certains pays n'ont pas de culture laitière. Mais les populations mangent beaucoup de végétaux et des végétaux fermentés notamment par les bactéries, qui vont permettre que le calcium des végétaux, qui est peu assimilable comparé à celui du lait, soit tout de même assimilé.

"Il y a du calcium dans un certain nombre de végétaux mais pas dans tous. Les crucifères sont assez riches en calcium. Les aliments fermentés végétaux grâce à l'action des bactéries peuvent pourvoir en calcium. Mais ces populations mangent énormément de végétaux."

En savoir plus sur le lait

Dossier :

Questions/réponses :

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24