1. / Maladies
  2. / ORL
  3. / Grippe

Grippe : début d'épidémie en Ile-de-France et en PACA

L’épidémie de grippe a officiellement démarré dans deux régions et toutes les autres régions de la France métropolitaine sont en phase pré-épidémique. Les autorités sanitaires comptent 135 cas graves et 11 décès depuis cet automne.

Rédigé le

Grippe : début d'épidémie en Ile-de-France et en PACA
Grippe : début d'épidémie en Ile-de-France et en PACA

La grippe s’installe en France. Après une montée du nombre de cas ces dernières semaines, l’épidémie a officiellement démarré dans deux régions, l'Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur, a indiqué le 15 janvier l'agence sanitaire Santé publique France.

D'autres régions devraient bientôt les suivre, puisque toutes les autres régions de métropole sont en phase pré-épidémique, note Santé publique France.

A lire aussi : La grippe arrive : comment l'éviter ?

Les trois-quarts des malades à risque non vaccinés

Pour le moment, depuis le 4 novembre dernier, "135 cas graves de grippe ont été signalés" en France, dont 22 la semaine dernière, et 11 malades sont morts.

L'âge moyen de ces cas graves est de 51 ans, et près de 80% présentaient des facteurs de risques : âge supérieur à 65 ans, maladies chroniques comme le diabète ou insuffisance cardiaque et respiratoire. Les trois-quarts des malades qui présentaient des facteurs de risques n'étaient pourtant pas vaccinés.

2.500 passages aux urgences

La semaine passée, entre le 6 et le 12 janvier, la grippe a représenté en France un taux de consultations de 85 pour 100.000 habitants, en augmentation par rapport à la semaine précédente (56). "La proportion de syndromes grippaux parmi les consultations de SOS Médecins est également en augmentation (5,4% contre 4,4%)", selon l'agence sanitaire.

La grippe et les syndromes grippaux ont été à l'origine de 2.500 passages aux urgences la semaine passée, et ont entraîné 246 hospitalisations.

Des gestes simples pour limiter la contagion

Selon l’OMS, le vaccin contre la grippe prévient environ 60% des infections chez les adultes en bonne santé. La vaccination est particulièrement conseillée pour les personnes les plus vulnérables.

Outre le vaccin, des gestes simples permettent de limiter les risques de contamination : se laver fréquemment les mains à l'eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique, éternuer dans son coude plutôt que dans ses mains, utiliser un mouchoir à usage unique et porter un masque jetable quand on présente un syndrome grippal, en particulier au contact des personnes fragiles.

Du côté des autres épidémies hivernales, la gastro-entérite continue de se renforcer, note le réseau de surveillance Sentinelles. Les régions les plus touchées sont les Pays-de-la-Loire (677 cas pour 100.000 habitants), les Hauts-de-France (568) et la Nouvelle-Aquitaine (489).

Voir aussi sur Allodocteurs.fr