1. / Sexo
  2. / Homme
  3. / Testicules

Varicocèle : une varice aux testicules

Les "bijoux de famille", les "voisines du dessous", les "boulettes de Vénus", les "valseuses"... sont autant d'expressions pour désigner les testicules, indissociables du sexe masculin, et symbole de virilité. À la fois source de plaisir et parfois de douleur, ces glandes génitales qui élaborent les spermatozoïdes peuvent aussi connaître des troubles ou des anomalies, notamment la varicocèle.

Rédigé le , mis à jour le

Varicocèle : une varice aux testicules
Varicocèle : une varice aux testicules
Sommaire

Qu'est-ce qu'une varicocèle ?

Marina Carrère d'Encausse et Benoît Thevenet expliquent la varicocèle.

La varicocèle est une pathologie qui touche les veines des testicules. Le plus souvent elle concerne un seul testicule, le gauche. Autour de 10% des hommes en souffrent et la varicocèle serait coresponsable de 40% des infertilités.

Un testicule mesure 2 à 3 cm de largeur sur 4 à 5 cm de longueur. Malgré leur petite taille, ils jouent un rôle primordial puisque les testicules sont au coeur de l'appareil reproducteur de l'homme. Les testicules produisent l'hormone mâle, c'est-à-dire la testostérone, et fabriquent les spermatozoïdes.

Chaque testicule est drainé par des veines. Dans ces veines, on trouve des valvules unidirectionnelles. Elles permettent que le sang aille dans le bon sens : des testicules vers le coeur. Quand ces valvules dysfonctionnent, le sang ne parvient plus à remonter par les veines, et le sang reflue, s'accumule et finit par distendre et dilater les veines. On parle alors de varicocèle.

Varicocèle : le diagnostic

La varicocèle peut ne donner aucun symptôme. Un homme peut très bien vivre avec sans le savoir. Mais la varicocèle peut aussi être douloureuse, occasionner des sensations de pesanteur dans la bourse, ou encore devenir gênante lorsqu'elle atteint une taille importante.

Si les testicules sont à l'extérieur du corps, c'est pour que les spermatozoïdes se développent dans de bonnes conditions, c'est-à-dire maintenus à une température d'environ 35°C, inférieure aux 37°C du corps. Problème : si le sang n'est pas bien drainé, comme c'est le cas lorsque le patient présente une varicocèle, les testicules se réchauffent ce qui affaiblit les spermatozoïdes et diminue leur durée de vie. C'est la raison pour laquelle il est parfois conseillé de traiter.

Varicocèle : le traitement

Embolisation d'une varicocèle

Le principe du traitement de la varicocèle consiste à bloquer le reflux de sang. Il est possible de le faire de façon chirurgicale mais cette technique n'est presque plus pratiquée en France.

Aujourd'hui, en première intention, on utilise une technique qui obtient de très bons résultats : l'embolisation. L'embolisation est une pratique peu invasive pratiquée en radiologie interventionnelle. L'embolisation de la varicocèle se déroule sous anesthésie locale. L'objectif de l'intervention est de boucher les veines dilatées à l'aide de ressorts métalliques.

Dans la plupart des cas, notamment quand le sujet est jeune, la varicocèle est une pathologie bénigne. Mais lorsqu'elle survient soudainement chez un homme de plus de 35 ans, il faut être prudent car elle peut être la manifestation d'un cancer du rein. Il faut donc rapidement consulter et probablement faire une échographie rénale. Dans ce cas, on parle de varicocèle secondaire.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24