1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Ebola

Ebola : deux nouveaux vaccins testés au Liberia

Deux vaccins expérimentaux contre le virus Ebola testés au Libéria ont entraîné une bonne réponse immunitaire chez les personnes vaccinées, selon une étude publiée ce 11 octobre.

Rédigé le

Ebola : deux nouveaux vaccins testés au Liberia
Ebola : deux nouveaux vaccins testés au Liberia

Une quinzaine de vaccins contre différentes souches du virus Ebola sont en cours de développement de par le monde. Pour estimer leur efficacité potentielle chez l’homme hors période d’épidémie, les chercheurs cherchent à détecter la présence d’anticorps chez les vaccinés afin d’identifier une réponse immunitaire.

L'épidémie de virus Ebola a tué plus de 11.000 personnes, principalement au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone, entre fin 2013 et 2016.  Une quinzaine de vaccins contre Ebola sont en cours d'élaboration à travers le monde. Les premiers vaccins pourraient être approuvés d'ici 2018.

Une nouvelle étude, publiée dans le New England Journal of Medicine, a porté sur 1.500 volontaires résidents de Monrovia, au Liberia. Un tiers des participants a reçu le vaccin rVSV-ZEBOV (conçu par des chercheurs canadien), un tiers le cAd3-EBOZ (vaccin étasunien [1]), et un tiers un placebo.

Après un mois, 84% des volontaires vaccinés avec le rVSV-ZEBOV avaient développé des anticorps contre le virus Ebola. Ceux-ci étaient détectés chez 80% des vaccinés un an après l’injection.

Après un mois, 71% des personnes qui avaient reçu cAd3-EBOZ avaient développé des anticorps – détectables chez 64% des vaccinés un an après le début de l’essai.

"Cet essai clinique a fourni des informations précieuses qui sont essentielles pour le développement de ces deux vaccins potentiels contre Ebola", a déclaré Anthony Fauci, le directeur du Centre de recherche sur les vaccins de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) des États-Unis. Cette étude "démontre également qu'une recherche clinique bien conçue et éthique peut être menée pendant une épidémie", a-t-il ajouté.

Les chercheurs notent qu’un faible pourcentage de personnes ayant reçu les doses de vaccin ont ressenti "des effets secondaires légers ou modérés, comme des maux de tête, des douleurs musculaires, de la fièvre et de la fatigue".

avec AFP


[1] Vaccin développé par le Centre de recherche sur les vaccins de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) des États-Unis et GlaxoSmithKline.

Pour en savoir plus sur les candidats-vaccins contre Ebola :

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24