1. / Blogs
  2. / Le Blog Hormones - Nutrition - du Dr Boris Hansel

Le Blog Hormones - Nutrition - du Dr Boris Hansel

Le Blog Hormones - Nutrition - du Dr Boris Hansel

Bilan sanguin du cholestérol : Et le HDL-cholestérol ?

Rédigé le 21/05/2017 / 0

Bonjour,

Lors de ma dernière chronique au magazine de la santé, j'ai commenté une feuille d'analyse des lipdies sanguins. Je me suis attardé sur ce qui est l'essentiel: la valeur du LDL-Cholestérol. Pourquoi essentiel ? vous le comprendrez en visionnant la chronique (disponible en replay ci-dessous), si ce n'est pas encore fait....;)

Mais il est vrai que les résultats de la prise de sang comportent d'autres informations que vous aimeriez savoir déchiffrer. Pour ne pas vous égarer dans les chiffres, voici celui qui doit attirer votre attention dans le bilan du cholestérol : le HDL-Cholestérol: c'est ce qu'on appelle en langage (très et même trop...) grand public le "bon cholestérol". Cette expression est à mon avis mal chosie car elle laisse penser qu'il existe dans la nature du "bon" et du "mauvais" cholestérol, ce qui est totalement faux...Il y a un et un seul cholestérol dans la nature, ni bon ni mauvais...Mais je ne m'étendrai pas sur ce sujet.

Pour interpréter le résultat du HDL-Cholestérol, retenez simplement que lorsque le chiffre est bas, c'est le signe d'un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire. Idéalement, le HDL-cholestérol doit se situer autour de 0,60 g/l, en tout cas au dela de 0,40 g/l pour les hommes et au dessus de 0,50 g/l pour les femmes. 

Attention aux fausses informations: un taux élevé de HDL-Cholestérol ("hyperHDLémie") ne signifie pas obligatoirement que cela protège des maladies cardiovasculaires. Tout dépend des cas : une hyperHDLémie est parfois protectrice mais parfois, elle favorise les problèmes cardiaques. 

Il n'y a pas de traitement médicamenteux valable pour traiter un HDL-cholestérol trop bas ou trop haut. Quand il est trop bas, c'est l'hygiène de vie qui peut être efficace pour le faire remonter: réduction du tour de taille, activité physique et arrêt du tabac. Dans certains cas, le HDL-cholestérol reste bas malgré les efforts ! ce n'est pas une raison pour les interrompre. Même s'ils paraissent inefficaces sur le HDL-cholestérol, ils exercent des effets bénéfiques que vous ne percevez peut-être pas sur la feuille d'analyse, mais qui protègent vos artères !

A bientôt,

Dr Boris HANSEL 

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24