1. / Blogs
  2. / Emma sur le web

Emma sur le web

Emma sur le web

Focus sur les applis consacrées aux maux hivernaux

Rédigé le 24/11/2014 / 0

Bonjour,

Le nez qui coule, la gorge qui gratte ou pire la température qui monte… Le podium des applis est aujourd'hui consacré aux maux hivernaux.

Trois applis testées et notées selon l'intérêt qu'elles présentent pour les patients et la fiabilité de leur contenu.

#1 : Sickweather
Lien : http://goo.gl/8PIjNe
Site Internet : www.sickweather.com
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS

Résumé : L’appli se présente comme un radar à maladies comme la grippe, la coqueluche ou encore la gastro. À partir de données issues des personnes inscrites et des réseaux sociaux, elle vous indique si vous êtes dans une zone où les virus sévissent.

J’ai présenté cette appli et les suivantes au docteur Claude Leicher, généraliste et président de MG France. Problème, pour notre médecin : il faudrait beaucoup d’inscrits mais surtout, il faudrait que l’info soit validée… Pour que cette appli fonctionne, il faudrait établir des critères. Tel quel, si une personne indique qu’elle est grippée, on ne sait pas bien à quoi cela fait référence. On sait que les réseaux sociaux servent déjà à suivre la propagation des virus, donc l’idée est intéressante.

L’appli obtient tout juste la moyenne avec 10/20. Elle est certainement plus utile pour d’autres maladies que le petit rhume hivernal.

#2 : Docteur Grippe pour les enfants
Lien : http://goo.gl/n6FVGi
Prix : gratuit
Système d’exploitation : iOS

Résumé : Le but du jeu est de prendre soin d’un petit patient grippé. Vous prenez sa température, vous lui lavez le nez, vous lui donnez ses médicaments, vous lui mettez un masque pour éviter de contaminer les autres…

C’est un début d’éducation à la santé, mais il manque, souligne notre médecin référent, le conseil essentiel du lavage des mains ! Le Dr Leicher souligne également qu’il est indispensable de voir si l’enfant n’a pas d’autres symptômes que la fièvre : douleur aux oreilles, taches sur le corps… qui doivent amener à consulter et qui n’apparaissent pas ici.

L'appli est incomplète et obtient une note en-dessous de la moyenne, d’autant qu’elle comporte de nombreuses publicités : 7/20.

#3 : Grippe (et refroidissements)
Lien : http://goo.gl/UzBaHF
Prix : Gratuit
Système d’exploitation : iOS

Résumé : Cette appli suisse, gratuite, promet de vous donner des conseils pour vous prémunir des rhumes et infections grippales… Notamment en testant votre système immunitaire (on vous demande si vous mangez des fruits et légumes, buvez de l’eau, si vous faites de l’exercice et comment vous dormez) et un journal de bord de vos symptômes pour voir l’évolution de la maladie.

Selon notre médecin référent, il se présente un problème majeur : il est faux d’affirmer que la faiblesse immunitaire est en cause dans les maladies hivernales. Au contraire, si notre nez coule, c’est justement un effet secondaire de notre réaction immunitaire (les vaisseaux se dilatent pour laisser les cellules immunitaires libérer un médiateur chimique et cela provoque le nez qui coule).

Par ailleurs, si les plantes sont à la source de certaines chimies médicamenteuses, elles contiennent certaines molécules bonnes et d’autres toxiques, donc, attention à l’usage que vous en faites. Cette appli obtient donc la faible note de 6/20.

On récapitule avec le podium :

10/20 pour SickWeather, la moins pire de ces applis qui mériterait de gagner en sérieux et d’être peut-être développée en France.
7/20 pour Docteur Grippe, pas assez complète pour enseigner les bons gestes aux enfants.
6/20 pour Grippe et refroidissement qui part d’une assertion fausse…

Les conseils du Dr Leicher :
Pour limiter les risques de contracter les petits virus (rhino et adénovirus), il faut bien se laver les mains, éternuer dans son coude et éventuellement porter un masque pour protéger les autres.
Pour la grippe, l’option prévention repose plutôt sur la vaccination.

Focus sur les applis consacrées à la santé des hommes

Rédigé le 17/11/2014 / 0

Bonjour,

Le podium des applis cette semaine est consacré à la santé des hommes.

Après le mois d'Octobre Rose consacré à la sensibilisation contre le cancer du sein, le mois de novembre est consacré à la santé des hommes, avec le mouvement "Movember", qui vise à sensibiliser et lever des fonds pour la recherche sur les maladies masculines que sont la prostate et le cancer du testicule, notamment.

Les trois applis testées (toutes gratuites) sont notées selon deux critères : l'intérêt qu'elles présentent pour les patients et la fiabilité de leur contenu.

#1 : Ball Checker
Lien : http://goo.gl/MWiIMA
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS

Résumé : Cette appli en anglais s’intéresse à vos testicules. Elle vise à vous aider ou vous apprendre à réaliser une auto-palpation régulière (une fois par mois). On vous propose donc de vous placer devant un miroir et de masser le scrotum, fermement mais évidemment sans forcer, pour noter n'importe quelle anomalie. L’idée est de vous familiariser avec la morphologie de vos testicules. Vous saurez ainsi quand il y aura une anomalie et donc dans ce cas, il faudra consulter.

J’ai soumis cette appli et les suivantes au Pr François Haab, urologue. Il valide cette appli, il estime d’ailleurs que l’on ne parle pas assez d’auto-palpation. Il n'existe pas d’appli en français mais plusieurs en langue anglaise. Pour notre urologue, une séance tous les trois mois suffit.

Cette appli obtient donc la très bonne note de 16/20.

#2 : Mictionnary
Lien : http://goo.gl/UEUD6U
Prix : gratuit
Système d’exploitation : iOS

Résumé : Il s'agit d'un calendrier mictionnel électronique pour dépister une éventuelle anomalie de la prostate. Vous indiquez le nombre de fois où vous urinez, jour et nuit, les éventuelles fuites et le volume de chaque miction... Le but est d’évaluer les éventuels troubles de l’incontinence urinaire.

Notre urologue de référence, François Haab, m'a confirmé que le calendrier mictionnel est un outil diagnostique très utile, "qui ne coûte rien et peut rapporter gros sur le plan du diagnostic". Celui-ci est d’ailleurs validé par la Société française d’urologie.

Seul bémol : la difficulté à mesurer le volume d’urine, il faut pour cela un récipient gradué. La note reste très bonne avec 14/20.

#3 : Prostasan
Lien : http://goo.gl/j1Mdrq
Prix : Gratuit
Système d’exploitation : iOS

Résumé : On revient sur la question de la prostate avec cette appli qui propose de vous donner les clés d’une auto-évaluation de l’hyperplasie bénigne de la prostate. Ce sont des questions : combien de fois avez-vous eu le sentiment de ne pas vider totalement votre vessie en allant aux toilettes ? Avez-vous dû retourner aux toilettes moins de deux heures après un précédent passage ?… Il y a aussi un journal des mictions et la possibilité de procéder à un test appelé uroflow et visant à mesurer le flux urinaire.

Notre urologue émet davantage de réserves sur cette appli à caractère commercial. Le questionnaire n’a pas de vocation à établir un diagnostic mais il est utilisé dans le cadre d’un suivi. Ensuite, les mesures proposées n’ont pas d’intérêt tel quel : il faut qu’elles soient réalisées avec un appareil spécifique. Enfin, il dénonce l’assertion mensongère de l’appli qui consiste à dire qu’il existe un moyen simple de réduire la croissance de votre prostate.

Pour lui, le but est de surdiagnostiquer la pathologie, certainement pour vendre des produits. La sanction tombe avec une note très faible de 3/20.

On récapitule avec le podium :

16/20 pour Ball Checker et l’auto-palpation à laquelle doivent s'adonnner les jeunes hommes, notamment, car plus on diagnostique tôt, mieux le cancer est pris en charge.
14/20 pour le calendrier mictionnel, très bonne appli mais difficulté à mettre en place les mesures.
3/20 pour Prostasan, trop commerciale pour être fiable.

Focus sur les applis consacrées aux jeux de santé pour adultes

Rédigé le 03/11/2014 / 0

Bonjour,

Le podium des applis cette semaine est consacré aux jeux de santé pour les adultes.

Il s'agit de jeux qui s'adressent aux adultes, qui parlent de santé ou de soins. Les trois applis testées sont notées selon deux critères : l'intérêt de leur contenu et leur côté ludique.

#1 : Virus

Lien : http://goo.gl/TxeLSO
Prix : 0,89 euros
Système d’exploitation : iOS

Résumé : L'appli coûte 89 centimes. Le pitch : votre corps a été attaqué par certains virus et le but est de bloquer les différents stades de l’infection, pour empêcher le virus de se développer en stimulant les défenses immunitaires.

On est donc dans la circulation sanguine, et il faut créer un maximum de globules blancs bien costauds.

C'est le B.A.-BA de l’immunité, un processus assez complexe, et c’est un jeu facile à manipuler.

Du coup, cette appli obtient la note honorable de 13/20.

#2 : EFS le jeu

Lien : http://goo.gl/OQ69R0
Prix : gratuit
Système d’exploitation : iOS

Résumé : Ce jeu gratuit a pour objectif de vous plonger dans l’univers de la transfusion sanguine et de tout comprendre en s’amusant. On passe de la collecte à la sélection des poches en fonction des tests virologiques, à la centrifugeuse… En gros : jeu de voiture, jeu de plate-forme et habileté ensuite… J’ai regretté que cela manque de concret sur le parcours du sang en lui-même, même si les jeux sont bien faits.

J’ai attribué la note de 10/20. En plus, pour avoir accès aux adresses de collectes, il faut télécharger une autre appli : rien sur celle-ci !

#3 : Soins intensifs dans l’ambulance

Lien : http://goo.gl/Rex78w
Prix : Gratuit
Système d’exploitation : iOS

Résumé : Le but de ce jeu gratuit est de sauver des vies, un maximum de vies… sauf que quand vous commencez à jouer, vous comprenez vite qu’il s’agit d’une appli de conduite.

En résumé, il faut éviter des obstacles pour sauver la vie des personnes que vous transportez. Et tout cela, entrecoupé de pubs en permanence.

Bref, aucun intérêt et la note s’en ressent : 4/20.

On récapitule avec le podium :

13/20 pour Virus, simple mais réaliste.
10/20 pour EFS, manque de concret sur le parcours du sang.
4/20 pour Soins intensifs dans l’ambulance, à aucun moment il n'est question de soins…

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24